La phlébologie est une orientation thermale reconnue par la sécurité sociale. Les pathologies concernant la phlébologie sont douloureuses et particulièrement gênantes (jambes lourdes, varices, ulcères veineux, thrombose veineuse, séquelle de phlébite, troubles vasculaires des extrémités…). Leur prise en charge s’appuie essentiellement sur un traitement médicamenteux et des règles d’hygiène de vie rigoureuses et lourdes (le port de bas de contention, le fait de limiter le positionnement debout, la pratique d’une activité physique régulière…) afin de stimuler la circulation veineuse.

Les bienfaits de la cure thermale en phlébologie :

  • de diminuer les gênes et les douleurs
  • d’améliorer le retour veineux et la circulation sanguine

Lors d’un séjour thermal, des ateliers spécifiques ainsi que des modules d’Éducations Thérapeutiques du Patient (ETP) peuvent être mis en place. Ils permettront d’aider et d’accompagner le patient dans sa vie quotidienne, dans l’application des règles d’hygiène ainsi que dans la compréhension et l’appréhension de sa maladie.

L’efficacité d’une cure thermale doit être envisagée sur le long terme car les bienfaits de la cure sont progressifs. Quant aux effets, ils se ressentent au moins pendant les 6 mois qui suivent la cure thermale.

La cure thermale, véritable prise en charge globale

La cure thermale est un traitement préventif et curatif qui permet d’éviter que la pathologie évolue et ne devienne potentiellement plus grave et plus difficile à soigner. Une cure thermale conventionnée est prescrite par un médecin traitant ou spécialiste et dure 18 jours. Une prise en charge, en partie, par l’assurance-maladie est possible.

Durant une cure thermale, le curiste recevra plusieurs soins quotidiens en fonction d’une prescription médicale qui lui sera propre.


Article publié par JeanAdmin

Message du site