La médecine thermale est fondée sur les vertus des eaux minérales. La France dispose de 1200 sources d'eaux thermales ayant une efficacité thérapeutique sur de nombreuses pathologies.


Une médecine naturelle

Le thermalisme est une médecine naturelle et sans effet secondaire dont les bienfaits sont connus depuis l’époque romaine. Cette pratique utilise les vertus naturelles des eaux de source, des boues ainsi que des gaz thermaux au travers de différents soins.

Objectif d’une cure thermale

Une cure thermale a pour objectif de soulager ou soigner certains maux chroniques tout en réduisant la consommation de médicaments au cours de l’année suivante.

En effet, l’eau thermale n’est pas une eau comme les autres. Chaque source d’eau, en fonction de son origine souterraine et de sa composition chimique, permettra de traiter des pathologies spécifiques. Ainsi, chacune des 100 stations thermales françaises est spécialisée dans une (ou plusieurs) orientation(s).

Pourquoi choisir la médecine thermale ?

Malgré l’amélioration constante de la recherche médicale, il existe encore des maladies chroniques qui évoluent au rythme des poussées ou des récidives, que la médecine moderne ne sait toujours pas guérir durablement. La population française aspire à vivre plus longtemps en meilleure santé sans avoir recours à une surconsommation de médicaments.

La cure thermale est réalisée dans un but curatif, c’est une démarche de soins. Elle est obligatoirement prescrite et suivie par un médecin et peut être prise en charge partiellement par la sécurité sociale. Une cure se déroule sur 18 jours de soins continus. Chaque journée comprend des soins, des activités physiques et des temps de repos. Les soins sont généralement dispensés le matin et durent en moyenne 2 à 3 heures, à raison de 4 à 6 soins par jour en fonction de l’orientation du curiste.

Le séjour thermal éloigne le patient de son domicile et de ses soucis quotidiens. Il permet de le rendre disponible et à l’écoute pour assimiler des messages de santé et rencontrer des professionnels.

Si le séjour en cure thermale est « connu » chez nos aînés, il faut savoir qu’il est accessible dès le plus jeune âge en fonction de la pathologie. En effet, les enfants, les adolescents, les

jeunes actifs et les femmes enceintes (sous avis médical) sont les bienvenus en cure pour soulager leurs maux chroniques (digestion, stress, anxiété, eczéma…).

Pour aller plus loin dans la prise en charge, certains établissements ont mis en place des programmes d’éducation thérapeutique du patient (ETP). Parmi eux, on retrouve des modules dédiés à la prise en charge du patient lui permettant de mieux vivre avec la maladie au quotidien : surpoids, arthrose, suites de cancer du sein, asthme, insuffisance veineuse chronique, maladie de Parkinson ou encore fibromyalgie.

A la suite d’une cure thermale, un grand nombre de curistes admettent connaître un soulagement de leur pathologie. Les effets de l’eau thermale sont visibles durant plusieurs mois. Il est conseillé de réaliser une cure 3 années consécutives afin de conserver les bénéfices sur le long terme et de réduire la prise de médicaments.

Comme toute pratique médicale, le thermalisme a dû démontrer son efficacité. De nombreuses études ont été menées afin de confirmer ses bienfaits (Maathermes, Thermathrose, STOP-Tag, Thermes & veines…).


Article publié par JeanAdmin

Message du site