Patchs, substituts nicotiniques, chewing-gums, cigarettes électroniques, hypnose, livres, acupuncture, ligne d’appels téléphoniques ou encore coachings.  Tous ces moyens sont des aides aux fumeurs désirant dire stop au tabac. Mais pourquoi ne pas arrêter de fumer en cure thermale ? Une alternative douce, naturelle et sans effet secondaire pour la santé.

Arrêter de fumer en cure thermale
Tabac vecteur créé par macrovector – fr.freepik.com

La tabac est un produit psychoactif manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes de tabac. Il génère une forte dépendance. Sa consommation est responsable de 6 millions de décès par an dans le monde ainsi que de nombreuses maladies (maladies cardiovasculaires et cancers entre autres). Le risque peut être diminué avec l’arrêt de sa consommation. Au cours des années de lutte contre celui-ci, les pharmacie ont accueilli un grand nombre d’aides anti tabac afin d’accompagner t les fumeurs dans leur sevrage.

Pour faire face à cette addition, certains établissements thermaux proposent des cures “sevrages tabagiques” afin d’entourer le fumeur dans sa quête de liberté face au tabac.

Arrêter de fumer grâce aux cures thermales en sevrages tabagique

En France, on dénombre quelques établissements thermaux proposant ce service d’aide-tabagique au travers de mini-cure thermale ou de module complémentaire à une cure conventionnée en voies respiratoires.

Une cure thermale en sevrage tabagique propose aux fumeurs une prise en charge globale et pluridisciplinaire afin d’entourer le curiste dans chaque étape du processus d’arrêt. La durée de la cure sevrage tabagique dépend de la première consultation avec le médecin tabacologue, après que celui-ci, ait dressé le profil “fumeur” et le niveau de dépendance du curiste. Ensuite, il lui sera proposé de participer à divers soins thermaux, séances de sport, diététique ,de sophrologie….

Voici un exemple de soins et d’ateliers possibles lors de votre séjour

  •  soins thermaux de détente et de rééducation à l’effort
  • 3 séances de gymnastique respiratoire suivies de séances de relaxation
  • Accès libre au vaporarium
  •  séances de sport
  •  marche thérapeutique : initiation à la marche nordique
  • consultation de sophrologie
  • consultation avec une diététicienne
  • consultations avec le médecin tabacologue

Comme vous pouvez le voir, aucune dimension psychique et physique n’est laissée au hasard:  de la consultation médicale avec un tabacologue, en passant par la relaxation. Le curiste n’est pas seul face à son addiction.

Diététique et tabac, existe-t-il un lien ?

Pourquoi les cures thermales, des consultations diététiques sont intégrées dans le programme de sevrage.

Il est démontré que lors de l’arrêt du tabac, le fumeur prend du poids. Cela s’explique par la diminution du métabolisme de base (augmenté auparavant par la nicotine), ainsi que par un phénomène de  compensation alimentaire.

Durant une cure thermale, les diététiciens auront pour but d’aider le futur ex-fumeur à maintenir son poids et surtout à ne pas en prendre. Des ateliers encadrés l’aideront à équilibrer au mieux son alimentation, ainsi qu’à lutter contre les éventuelles  compensations alimentaires qui pourraient survenir.

Ne laissez plus partir votre santé en fumée.


Tags de l'article : Sevrage tabagique


Article publié par Claire

568
Message du site