Thermalisme Aquitaine

Le saviez-vous ?

Aquitaine signifie en latin « le pays des eaux ». Car, en plus d’être bordée par l’océan Atlantique, l’Aquitaine regorge de cures thermales. Elle est en effet la première région thermale de France, avec 30 des 103 établissements thermaux du pays. Ceci s’explique par la richesse de ses sous-sols aquatiques, gorgés de sels minéraux et oligo-éléments permettant d’offrir une large gamme de traitements aux curistes.

 

Les atouts de la région

L’Aquitaine est une région où il fait bon vivre. Son climat doux et ensoleillé et ses 250 km de côtes de sable fin s’étendant à perte de vue le long de l’océan Atlantique sont des atouts indéniables lui permettant d’attirer chaque année de nombreux visiteurs. A cela s’ajoutent d’autres multiples richesses naturelles comme la dune du Pyla, plus haute dune de sable d’Europe située sur le bassin d’Arcachon, la forêt de pins maritimes des Landes de Gascogne, plus grande forêt d’Europe ou encore les Pyrénées, terrain de jeux des amateurs de montagne.

L’Aquitaine, c’est aussi une région possédant un patrimoine historique unique reconnu par l’Unesco avec de nombreux sites classés comme Bordeaux, Saint-Emilion, la citadelle de Blaye et le verrou Vauban ou encore la Grotte de Lascaux en Dordogne.

Enfin, l’Aquitaine est avant tout un territoire riche de ses traditions. Au Pays Basque, des jeux, danses et fêtes typiques sont encore pratiqués et permettent de faire perdurer une culture locale forte. Les Landes possèdent aussi leurs propres traditions comme la course landaise ou les échassiers landais. Il serait dommage d’oublier de citer l’incroyable gastronomie traditionnelle de la région : foie gras des Landes, huîtres d’Arcachon, pruneau d’Agen…Les spécialités locales sont nombreuses et toujours aussi agréables pour les papilles gustatives de ceux qui les dégustent!

 

Les différents types de cures thermales en Aquitaine

Les stations thermales présentent en Aquitaine ne proposent pas les mêmes types de cures car elles ne soignent pas les mêmes maladies. Elles possèdent chacune leur spécificité, permettant de les classer en fonction de leurs orientations thérapeutiques.

  • La rhumatologie : 

La cure thermale permet aux personnes atteintes de rhumatismes de soulager la douleur et d’améliorer la souplesse des tissus articulaires. Différentes formules de cures peuvent être utilisées pour soigner les rhumatismes, la plus répandue étant celle d’une durée de 18 jours.

Plusieurs cures thermales sont orientées « rhumatismes » en Aquitaine : Cambo-les-Bains, Casteljaloux , Les Bains Saint Pierre , Eaux-Bonnes , Eaux-Chaudes, Eugénie-les-Bains, Préchacq-les-Bains, Saint-Paul-les-Dax, Salies-de-Béarn, Saubusse-les-Bains, Bains Sarrailh, Dax Adour, Grand Hôtel, Hôpital Thermal, les Thermes, Régina, Thermes Bérot, Thermes Borda, Thermes de l’Avenue, Thermes des Arènes, Thermes Foch, Thermes Lacroix, Thermes les Ecureuils, Thermes de Christus, Thermes des Chênes.

  • Les voies respiratoires :

La cure thermale permet de soulager les douleurs, d’améliorer la perméabilité nasale et la ventilation des voies aériennes. L’amélioration est progressive car les effets de la cure ne sont pas immédiats, d’où la nécessité de réitérer les cures la première année.

Plusieurs cures thermales sont orientées « voies respiratoires » en Aquitaine : Cambo-les-Bains, Eaux-Bonnes, Eaux-Chaudes, Préchacq-les-Bains.

  • La phlébologie :

Les pathologies (jambes lourdes, varices, thrombose veineuse, séquelle de phlébite…) s’appuient essentiellement sur un traitement médicamenteux et des règles d’hygiène de vie rigoureuse (port de bas de contention).

La cure thermale peut-être un traitement préventif ou curatif. La cure thermale doit être envisagée sur le long terme, car les bienfaits de la cure sont progressifs. Quant aux effets, ils se ressentent au moins pendant les 6 mois qui suivent la cure.

Plusieurs cures thermales sont orientées «phlébologie» en Aquitaine : Les Bains Saint Pierre, Saint-Paul-les-Dax, Saubusse-les-Bains, Bains Sarrailh, Dax Adour, Grand Hôtel, Hôpital Thermal, les Thermes, Régina, Thermes Bérot, Thermes Borda, Thermes de l’Avenue, Thermes des Arènes, Thermes Foch, Thermes Lacroix, Thermes les Ecureuils, Thermes de Christus, Thermes des Chênes.

  • Les infections urinaires et maladies métaboliques :

La cure thermale dédiée vise principalement à traiter des problèmes de calculs rénaux et d’infections urinaires récidivantes grâce à l’eau thermale qui rééquilibre la composition des urines et qui accélère la diurèse (sécrétion d’urine par le rein).

Une cure thermale est orientée «infections urinaires et maladies métaboliques» en Aquitaine : Eugénie-les-Bains

  • La gynécologie :

Les pathologies (infections récidivantes, douleurs vaginales, troubles de la ménopause, règles douloureuses…) reposent principalement sur les traitements médicamenteux, mais les récidives régulières justifient la cure thermale comme traitement complémentaire.

Les soins à l’eau thermale, grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes permettent d’améliorer la qualité de la peau et des muqueuses.
De plus la cure thermale en gynécologie permet aux patients d’échanger entre eux sur la maladie, et de trouver des solutions dans la gestion du quotidien.

Deux cures thermales sont orientées «gynécologie» en Aquitaine : Salies-de-Béarn, Bains Sarrailh

  • Les troubles du comportement chez l’enfant :

La cure thermale est une réponse adaptée aux pathologies ostéo-articulaires ou d’énurésie chez l’enfant grâce à l’eau thermale, au climat, aux changements de lieu et de conditions de vie, même pour une période limitée au séjour thermal.

Une cure thermale est orientée «troubles du comportement chez l’enfant» en Aquitaine : Salies-de-Béarn

 

Zoom sur le département des Landes

Thermalisme dans les landes

Les Landes sont le premier département thermal de France et Dax la première station thermale française. Avec 72 351 curistes soignés en 2012, les Landes gardent leur position de leader des départements thermaux français.

14% des curistes français choisissent de faire leur cure thermale dans le département des Landes : 70% sont des femmes et leur moyenne d’âge est de 65,5 ans. Ces chiffres sont directement liés aux orientations thérapeutiques des eaux thermales landaises, étant donné que la majorité des curistes viennent pour des soins rhumatologiques. Les curistes arrivent d’Aquitaine (14%), d’Ile de France (11%), régions PACA et Pays de Loire (8%) puis des régions Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Bretagne et Nord Pas-de-Calais (6%).

L’activité thermale est indispensable pour le département. Elle génère un chiffre d’affaires de 86 millions d’euros en 2008 dont 58 millions réinjectés directement par les établissements dans l’économie landaise. L’impact de cette activité sur l’économie locale s’évalue à 169 millions d’euros se répartissant sur les hébergements, les commerces, les artisans locaux et les professionnels de santé. *

*Source : Conseil Général des Landes


Tags de l'article : Aquitaine


Article publié par

Message du site