Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire actuelle, notamment en raison de l’arrivée du variant indien Delta, le Gouvernement français adapte ses mesures.

Ouverts depuis fin mai, les établissements thermaux français ont mis en place de nombreuses mesures afin d’assurer la sécurité des curistes et du personnel soignant face au covid-19.

masque et gel hydroalcolique
Source photo : https://fr.freepik.com/

Le pass sanitaire est-il obligatoire lors d’une cure thermale ?

À l’heure actuelle, le pass sanitaire n’est pas rendu obligatoire pour le curiste venant en cure thermale.

Les mesures sanitaires s’appliquant depuis l’ouverture des stations restent inchangées :

1 / Présentation d’une certificat de vaccination complet  

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca.
  • 28 jours après l’injection pour le vaccin Johnson & Johnson.

2 / Si vous n’avez pas reçu un protocole de vaccination complet. Un test PCR négatif de moins de 72h devra être présenté obligatoirement au médecin thermal avant le début du séjour.

3/ Le port d’un masque chirurgical est obligatoire dans l’ensemble de l’enceinte thermale.

 

 

Consulter le guide sanitaire

Toutefois, durant votre séjour thermal et en fonction de votre logement ou de vos activités, le pass sanitaire peut vous être demandé. 

Réaliser une cure thermale

Le thermalisme est une médecine naturelle qui base ses bienfaits sur l’utilisation des eaux naturelles chaudes au travers de soins spécifiques.  La cure thermale est un traitement préventif et curatif qui permet d’éviter que la pathologie évolue et ne devienne potentiellement plus grave et plus difficile à soigner.

En France, il existe 110 établissements thermaux indiqués dans la prise en charge de pathologies spécifiques. En fonction de vos besoins, votre médecin (traitant ou spécialiste) vous indiquera les stations les plus adaptées à une prise en charge optimale en fonction de son orientation thermale thérapeutique (rhumatologie, phlébologie, affections digestives, voies respiratoires, neurologie, dermatologie…)

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale.  

Demander le remboursement d’une cure thermale


Article publié par Laura Dupuy

Message du site