Plusieurs éléments sont nécessaires pour se faire rembourser une cure thermale par l’Assurance Maladie. Voici les conditions à remplir pour en profiter :

remboursement cure

– La cure thermale doit obligatoirement être prescrite par un médecin, ou votre dentiste lorsque l’orientation thérapeutique concerne une affection des muqueuses bucco-linguales.

–  La cure thermale doit être réalisée dans un établissement agréé et conventionné par la Sécurité Sociale pour les orientations thérapeutiques prescrites.

– Le médecin doit indiquer le nombre de soins que le curiste doit recevoir lors de son séjour. Il est à noter que certaines stations thermales peuvent traiter plusieurs maladies en même temps.

– La durée d’une cure thermale conventionnée est fixée à 18 jours de traitements effectifs, il est important de suivre l’ensemble de la cure thermale pour être remboursé par la Sécurité Sociale. Une cure interrompue ne pourra donner lieu à aucun remboursement, sauf en cas de force majeure ou pour raisons médicales et sur justificatifs.

– Un curiste ne peut être remboursé que pour un séjour thermal par année civile et par affection ou pathologie.

– Une fois la demande de prise en charge remplie, celle-ci doit être remise à votre caisse d’Assurance Maladie.

– La prise en charge n’est valable que durant l’année civile en cours, sauf si elle est accordée durant le quatrième trimestre de l’année. Dans ce cas précis, elle reste valable en début de l’année suivante.

 

Pour plus d’informations sur le remboursement d’une cure thermale, rendez-vous sur notre page spécifique.

 

 


Tags de l'article : Prise en charge sécurité sociale/mutuelle/CMU


Article publié par Charles

Message du site