Nancy, la prochaine destination thermale pour votre cure en rhumatologie.

Source : Dossier de presse – Grand Nancy Thermal, Juillet 2018.

Ce début du mois de juillet marque officiellement le lancement d’un important projet pour la métropole de Nancy : Le Grand Nancy Thermal.

Grand nancy

Ce projet sera porté par le groupe thermal Valvital. Son ouverture est prévue à l’horizon 2022.

Le Grand Nancy Thermal sera un pôle aquatique moderne, conjuguant forme, santé et bien-être, destiné à tous. En effet, le futur établissement proposera une offre multiple et complète réunie sur un même site :

  • Un espace thermal
  • Un espace de détente et de bien-être
  • Un espace dédié aux sports et aux loisirs
  • Un espace de résidences hôtelières et de stationnements

Pour les personnes connaissant cette ville, cet établissement ouvrira à l’actuel emplacement de la piscine Louison Bobet. Elle sera réaménagée en un parc thermal ouvert à tous, reliant le Parc Sainte Marie à la Rue du Sergent Blandan.

Grand Nancy Thermal

Ce nouvel établissement thermal s’organisera dans un premier temps autour des soins en rhumatologie avec un équipement de haute qualité :

  • 85 cabines de soins,
  • un bassin de mobilisation,
  • des bassins thermaux de bains en baignoire
  • des étuves mains/pieds collectives
  • des espaces d’inhalation et d’irrigation nasale
  • des douches pénétrantes et au jet
  • des espaces de repos

grand nancy thermal 3

Parallèlement, des études seront menées afin de démontrer l’efficacité des traitements dans le cadre de la phlébologie et des pathologies des voies respiratoires.

Un peu d’histoire sur le thermalisme à Nancy :

La pratique thermale à Nancy démarre au début du 20ème siècle avec l’Exposition Internationale de l’Est de la France. Cette dernière met en avant les progrès industriels de la région, et notamment celui d’un forage artésien de 800 mètres de profondeur faisant jaillir une source d’eau chaude . Ce sondage, alors le plus profond d’Europe, fournit 2 500 litres à la minute d’une eau chaude et limpide (36°), issue de pluies tombées il y a environ 30 000 ans…Dès juillet 1911, l’Académie nationale de médecine donne l’autorisation d’exploiter l’eau de Nancy Thermal, qui est notamment utilisée pour traiter les rhumatismes et les troubles de l’appareil digestif. Une histoire qui s’interrompt durant les années 1930. Il faut attendre 2014, pour que l’Académie Nationale de Médecine rende un avis favorable pour un agrément thermal en rhumatologie.

Encore un peu de patience…car c’est en 2022 que les bienfaits de cette eau pourront être exploités et accessibles à tous.