JOE, le robot compagnon des enfants asthmatiques, en test aux thermes de La Bourboule.

La prise en charge de l’asthme en cure thermale est très répandue, notamment chez les enfants. Afin de les accompagner au mieux, les thermes de La Bourloule ont décidé d’expérimenter une nouvelle technologie innovante et originale.

Source photo : RCF RADION

Source photo : RCF RADION

L’établissement des Grands Thermes de La Bourboule, situé en Auvergne, fait partie des établissements de cure thermale français ayant l’agrément en voies respiratoires.  Les pathologies des voies respiratoires sont l’une des orientations les plus représentées chez les enfants venant en cure.La réalisation d’une cure thermale permet de soulager l’enfant dans sa vie quotidienne, tant sur le plan physique que psychologique. Un séjour en cure thermale conventionnée vient en complément d’un traitement médical.

La prise en charge de l’asthme lors d’une cure thermale à La Bourboule.

Le traitement médical de l’asthme chez l’enfant peut être lourd et contraignant pour les familles. Dans de nombreux cas, ce traitement n’est pas suivi avec assiduité. Pourtant, c’est cette assiduité qui permet d’obtenir un réel soulagement, de limiter l’évolution de la maladie et d’améliorer les bienfaits de la cure thermale.

L’établissement thermal de La Bourboule a donc décidé d’accueillir Joe, un robot ludique et connecté. Son objectif est d’aider les enfants asthmatiques à devenir autonome dans la prise de leurs traitements quotidiens complémentaires à la cure thermale.

Actuellement, Les Grands Thermes de la Bourboule sélectionnent les familles qui participeront à cette expérimentation en août prochain. Durant les trois semaines de soins, 20 petits curistes atteints d’asthme seront accompagnés au quotidien par ce petit robot.

Joe, un robot ludique pour le suivi des jeunes asthmatiques.

Joe est un robot mis en place par la société française Ludocare. Il a pour objectif d’accompagner l’enfant dans la prise de son traitement afin de la rendre plus ludique et régulière.

Joe accompagnera les familles au quotidien en :

  • rappelant à l’enfant de prendre son traitement.
  • expliquant, au travers d’animations, comment bien prendre les traitements spécifiques.
  • encourageant la poursuite du traitement, avec des récompenses à chaque prise.
  • facilitant la gestion de la prescription. En effet, il est possible de paramétrer  Joe en fonction de celle-ci.
  • permettant de réaliser un suivi global de la prise du traitement.
  • permettant aux parents, via leurs smartphones,  de suivre en direct la prise du traitement par l’enfant.

 

Les résultats de cette étude seront connus vers l’automne. En fonction des résultats, les Grands Thermes de La Bourboule n’écartent pas une possible généralisation de Joe au sein du processus de cure thermale pédiatrique.

Vous retrouverez ICI l’ensemble des établissements thermaux français prenant en charge l’asthme lors d’une cure thermale en « voies respiratoires ».

 

 

La cure thermale, une alliée dans la rééducation après une chirurgie de prothèse articulaire.

A la suite d’une opération chirurgicale orthopédique, la rééducation, encadrée par un kinésithérapeute, est une étape très importante. Elle permet aux patients de réapprendre les gestes du quotidien. La cure thermale post-opération orthopédique permet notamment de consolider le travail réalisé en rééducation.

Source photo : Chatel Guyon

Source photo : Chatel Guyon

Une chirurgie de prothèse articulaire est un ajout, ou mieux une substitution synthétique, destinée à remplacer (en partie ou en totalité) les surfaces d’une articulation usée et permet de diminuer les douleurs articulaires. Elle est proposée lorsque l’on souffre « trop » d’une articulation très abîmée. Actuellement, aucun traitement disponible ne permet de réparer une articulation vieillissante. Les traitements existants ont actuellement une efficacité modérée dans le soulagement des douleurs mais entraînent certaines complications (problème circulatoire, problème de digestion). L’intervention chirurgicale et la pose de prothèse donnent à l’heure actuelle de bons résultats. Il s’agit cependant d’un geste lourd qui, en post opératoire, demande une importante rééducation et un suivi régulier. Un séjour dans une station thermale spécialisée offre un complément efficace dont l’objectif est de calmer la douleur tout en améliorant la mobilité dans le temps. Les eaux thermales chaudes et les applications de boues calment les douleurs et agissent comme un dé-contracturant grâce à l’effet antalgique et anti-inflammatoire des eaux thermales. Les soins tels que la piscine de mobilisation, les massages, les douches et les cataplasmes de boue thermale (ou d’eau thermale) permettent de diminuer la raideur des articulations et de récupérer de meilleures amplitudes articulaires. Les stations thermales ayant l’orientation en rhumatologie, tels que la station thermale de Châtel-Guyon, les thermes de Salies De Béarn ou encore les thermes de Bains les Bains sont aptes à vous recevoir dès la fin de votre rééducation et après l’avis de votre médecin.