Le thermalisme pour en finir avec les jambes lourdes

Sensation de jambes lourdes, douleurs, crampes, fourmillements ? Vous souffrez probablement d’insuffisance veineuse, comme une très large partie de la population.  Le thermalisme est fait pour vous.  Une méthode naturelle, douce et sans effet secondaire pour réduire les douleurs et la gêne quotidienne.

jambe-lourde

Source photo : www.thermes-lalechere.com

Les jambes lourdes touchent toute la population, hommes, femmes, jeunes et moins jeunes. Elles sont dues à un dysfonctionnement des valves veineuses en bas des jambes. Cela signifie que les veines, moins performantes, ne permettent pas un renvoi suffisant de sang vers le cœur. Le sang stagne au niveau des jambes… Cela entraîne l’apparition de symptômes douloureux et gênants (douleurs, sensation désagréable de picotements, de fourmillements, d’engourdissement). Les conditions de travail représentent un véritable facteur aggravant des troubles veineux. Le fait de rester debout ou assis de manière prolongée accroît le problème.

Il est important d’en informer son médecin. Il effectuera un contrôle afin d’éviter toutes complications  (varices, œdème, thrombose, infections sous cutanée, phlébite). La prise en charge des jambes lourdes repose principalement sur des règles d’hygiène de vie (sport adapté, alimentation, douches froides…) ainsi que sur le port de bas de contentions.

La cure thermale est une alternative naturelle, douce et sans effet secondaire sur l’organisme. L’action mécanique des soins, ajoutée aux vertus des eaux thermales, permet de stimuler la circulation sanguine et d’améliorer le retour veineux par une double action de vasoconstriction et de vasodilatation.

Le thermalisme est une prise en charge globale des jambes lourdes et de l’insuffisance veineuse. Elle associe un volet « éducatif » à la partie soins. En effet, la cure thermale permet la mise en place d’activités physiques régulières adaptées combinées à une nouvelle hygiène de vie. L’objectif est de limiter l’évolution et les complications possibles.

13 stations thermales françaises ont l’orientation en phlébologie. Durant une cure conventionnée (prescrite par un médecin) les bains, pédiluves, douche Kneipp, couloir de marche, douches à jets, bains et/ou cataplasmes de boues seront au cœur du programme de soins du séjour du curiste. Rendez-vous dans les thermes de Balaruc-Les-Bains, de Saubusse-Les-Bains,de Rochefort, de La Léchère-Les-Bains, de Aix-Les-Bains, de Bagnoles-de-l’Orne, de Argelès-Gazost ainsi que l’ensemble des établissements de la station thermale de Dax et de Saint Paul Les Dax.

Pour les personnes ayant moins de temps, ou dans le cas de pathologie plus légère, on opte de courts séjours de santé. Des établissements ont mis en place ce type de séjour, d’une durée de 3 à 12 jours, qui vous permettra de bénéficier de l’ensemble des vertus de l’eau thermale et des mêmes soins que lors d’une cure conventionnée. Ce type de séjour de confort reste toutefois à la charge du patient. La mini-cure thermale permet d’améliorer le retour veineux, de diminuer les œdèmes et de retarder l’affaiblissement des vaisseaux sanguins.

Rendez-vous dans les établissements de Luxeuil-Les-Bains, de Barbotan-Les-Thermes, de Amélie-Les-Bains ou encore de Jonzac et de Evaux-Les-Bains.

Recevoir gratuitement une documentation

 J'accepte de recevoir des informations de la part du site LesCuristes.fr
 J'accepte de recevoir des informations de partenaires du site LesCuristes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>