Les journées européennes du patrimoine

Les 36ème journées européennes du patrimoine se dérouleront les 21 et 22 septembre 2019.

Journée du patrimoine et thermalisme

Que vous soyez en cure thermale, de passage dans une station ou que vous résidiez à proximité de celle-ci, les journées européennes du patrimoine sont l’occasion idéale pour partir à la découverte du patrimoine thermal français.
Cette pratique ancestrale, reconnue pour ses bienfaits depuis des siècles, a participé au développement de nombreuses villes. En effet, celles-ci se sont majoritairement développées et aménagées afin de permettre l’accueil d’un plus grand nombre de personnes souhaitant venir bénéficier des vertus des eaux thermales.

A l’heure actuelle, de nombreux aménagements encore visibles dans la plupart des villes d’eaux sont attribués à la pratique thermale (parcs et jardins, promenades, hôtels particuliers, villas de villégiatures, hippodrome ou casino…). Entre la richesse architecturale et l’organisation urbaine, les journées européennes du patrimoine sont un moment privilégié pour découvrir les secrets de cette pratique.

Les journées du patrimoine sont à retrouver dans de nombreuses stations thermales françaises :

La station thermale de Plombières-les-Bains

La station thermale d’Amélie-les-Bains

La station thermale de Châtel-Guyon

La station thermale de Saint-Honoré-les-Bains

La station thermale de Molitg-les-Bains

La station thermale de Bagnères-de-Luchon

La station thermale d’Ax-les-Thermes

La station thermale d’Aix-les-Bains

La station thermale de Saujon

La station thermale d’Enghien-les-Bains

La station thermale de Salin-les-Bains

La station thermale d’Amélie-les-Bains

La station thermale de Bagnols-les-Bains

La station thermale d’Uriage-les-Bains

La station thermale de Luxeuil-les-Bains

La station thermale de Saint-Amand-les-Eaux

La station thermale de Cransac-les-Thermes

La station thermale de Vittel

La station thermale de Vichy

La station thermale de La Roche-Posay

 

(Liste non exhaustive) 

 

 

Actualité : La construction du SPA thermal de Dignes-les-Bains est lancée

Située dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la station thermale de Digne-les-Bains proposera bientôt à ses visiteurs une toute nouvelle offre dédiée au bien-être.

Source photo : www.hauteprovenceinfo.com

Source photo : www.hauteprovenceinfo.com

Début juillet, la première pierre du futur SPA thermal de la ville a été posée. Ce chantier d’agrandissement, estimé à plus de 6 300 000 euros, prévoit d’accueillir ses premiers clients d’ici la fin de l’année 2020.
Au programme des travaux, un agrandissement de 475 m2 de la surface au sol, soit plus de 1345 m2 répartis sur 3 niveaux. Ces nouveaux espaces seront dédiés à la santé et au bien-être avec :

  • un espace fitness
  • deux salles polyvalentes
  • un espace accueil pour le Spa Thermal
  • un espace boutique
  • une salle de repos cocoon
  • une grande terrasse solarium
  • un bassin extérieur
  • un bassin intérieur

Avec ce projet, les thermes de Digne-les-Bains souhaitent diversifier leur clientèle. En effet, la réalisation d’un espace de bien-être permettra à l’établissement thermal d’attirer une nouvelle clientèle, plus jeune et soucieuse de préserver sa santé.

L’économie thermale de la région Occitanie

 

Région occitanie et thermalisme

La région Occitanie, résultant de la fusion administrative entre la Région Midi-Pyrénées et la Région Languedoc-Roussillon, est la première destination thermale française. Elle accueille chaque année plus de 188 000 curistes.
Jouissant d’une situation géographique idéale entre le Massif Central, les Pyrénées et la méditerranée, la région Occitanie est une destination de santé et de bien-être aux nombreux atouts. De plus, l’offre thermale régionale couvre l’ensemble des 12 indications thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale.

Le poids économique du thermalisme en Occitanie.

Majoritairement situé dans des communes de taille moyennes voire petites, le thermalisme représente souvent l’unique levier de l’économie locale.  En effet, le thermalisme est à l’origine du développement historique, architectural, économique et touristique de certaines communes.

Véritable pilier de la région, ses retombées se retrouvent à différents niveaux :

  • Le thermalisme est à l’origine de 14.000 emplois, dont 2600 emplois directs.
  • Le thermalisme correspond à 6 millions de nuitées.
  • Les secteurs de la restauration et du tourisme bénéficient également des retombées de ce secteur.

L’ensemble de la pratique thermale de la région Occitanie représente 120 millions d’euros de retombées directes chaque année. Ces retombées sont importantes et font vivre des stations situées dans des secteurs ruraux ou de montagne avec des emplois non-délocalisables, comme le souligne Carole Delga, la présidente de la Région.

Afin de diversifier les retombées économiques liées à l’utilisation de l’eau, la région Occitanie développe son offre concernant les centres thermoludiques. En effet, cette région compte le plus grand nombre de centres dédiés au bien-être et à la détente en France.

Source photo : www.tourisme-occitanie.com

Source photo : www.tourisme-occitanie.com

Le fonctionnement de l’économie thermale en Occitanie sous la loupe de la Cour des comptes.

Malgré son premier rang de destination thermale, le rapport publié en novembre 2018 par la Cour des comptes souligne un modèle économique fragile en Occitanie.

En effet, la pratique thermale est soutenue par la puissance publique, le modèle économique du thermalisme repose essentiellement sur le remboursement des cures conventionnées par la sécurité sociale.
Dans son rapport, la Cour des comptes pointe les conditions d’attribution des aides octroyées aux stations. En effet, celles-ci pourraient être enrichies par des indicateurs permettant d’évaluer la viabilité des projets ainsi que l’impact de l’équilibre sur le territoire. Ce rapport met également en avant une procédure régionale marquée par l’insuffisance de stratégies dans la durée. Entre la concurrence au sein des différentes stations et les baisses de fréquentation de certains établissements, malgré des investissements réalisés par la région, le modèle économique actuel du thermalisme semblerait donc présenter certaines fragilités.

Le plan d’action de la région Occitanie pour se restructurer.

Consciente de l’utilité du thermalisme, de ses retombées et de son attractivité, la région Occitanie s’engage auprès des stations afin de leur apporter un soutient financier. En effet, en 2018, la Région Occitanie a consacré un budget de plus de 37 M€ au tourisme et au thermalisme, ces 2 pratiques étant intimement liées.

Sensible au rapport de la Cour des comptes, la région Occitanie a annoncé au travers un communiqué de presse le lancement d’un nouveau plan d’action.
La Région a défini 4 actions phares en faveur du thermalisme et du bien-être afin de pour répondre aux enjeux de modernisation, de développement et de promotion de cette filière.

  • la création de trois PASS dédiés aux entreprises afin de les accompagner dans la mise en place d’une stratégie sur-mesure,
  • un contrat de développement et d’innovation,
  • la mise en place d’un réseau de développeurs,
  • l’intervention du CRT (Comité Région du Tourisme) et d’Ad’Occ pour la promotion de la filière thermale.

 

Source photo : VIET DOMINIQUE - CRT Occitanie

Source photo : VIET DOMINIQUE – CRT Occitanie

« Mon ambition est de positionner notre région parmi le top 10 des destinations européennes. Nous en avons tous les atouts ! J’ai donc engagé une politique volontariste en faveur de la performance et de la compétitivité de notre offre. L’innovation doit être au cœur de notre action en la matière pour garantir aux hommes et aux femmes, acteurs du tourisme, les conditions optimales de développement de leur activité. Dans cet esprit, je souhaite aujourd’hui que le thermalisme et le bien-être fasse l’objet d’une attention toute particulière. Les territoires doivent être les premiers bénéficiaires de l’innovation touristique, car le thermalisme est pour beaucoup de stations, la première économie. Notre Région est la première destination thermale de France, je veux que l’Occitanie soit la 1 ère destination bien-être !», Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Les stations en Occitanie :

Station thermale de Lectoure

Station thermale du Boulou

Station thermale d’Ax-les-Thermes

Station thermale de Cransac-les-Thermes

Station thermale de Barbotan-les-Thermes

Station thermale d’Aulus-les-Bains

Station thermale de Salies-du-Salat

Station thermale de Castéra-Verduzan

Station thermale de Rennes-les-Bains

Station thermale d’Avène-les-Bains

Station thermale de Luz-Saint-Sauveur

Station thermale de Balaruc-les-Bains

Station thermale d’Allègre-les-Fumades

Station thermale de Saint-Lary-Soulan

Station thermale de La-Preste-les-Bains

Station thermale de Bagnères-de-Bigorre

Station thermale de la Chaldette

Station thermale de Bagnols-les-Bains

Station thermale de Vernet-les-Bains

Station thermale d’Argelès-Gazost

Station thermale de Molitg-les-Bains

Station thermale d’Amélie-les-Bains

Station thermale d’Ussat-les-Bains

Station thermale de Barèges-Barzun

Station thermale de Luchon

Station thermale de Cauterets

Station thermale de Capvern-les-Bains

Station thermale de Lamalou-les-Bains

 

La visite d’une ville thermale au programme des premières dames lors du G7 2019.

Le pays basque sera, pour ce dernier weekend d’août 2019, au cœur de l’actualité mondiale. Et pour cause, le G7 se déroulera du 24 au 26 août dans la cité balnéaire de Biarritz.

Source photo : www.arnaga.com

Source photo : www.arnaga.com

Comme chaque année, le G7 accueillera les sept chefs d’Etat qui dirigent sept des plus grandes puissances mondiales. Seront également présents des pays et organisations ayant été invités (l’Afrique du Sud, l’Australie, le Chili et l’Inde ainsi que l’ONU, le FMI et l’OCDE…).
Une occasion idéale qui permettra aux conjoints de découvrir la région basque, son incroyable richesse culturelle et thermale, notamment par la visite de Cambo-les-Bains.

Une partie du programme :

La visite du village d’Espelette, situé au cœur du pays basque, reconnu pour son piment d’Espelette AOC et ses célèbres chaussures : les espadrilles.
Ce village basque est un lieu typique et incontournable qui saura séduire par ses lieux hauts en couleurs, ses maisons basques ainsi que son marché typique alliant artisanat et gastronomie.
Non loin de la ville de Biarritz se trouve la station thermale de Cambo-les-Bains. Idéalement située entre océan et montagne, nombreuses sont les personnes à tomber sous le charme de cette destination.
Les vertus des eaux thermales de Cambo-les-Bains sont reconnues depuis de nombreuses années. En effet, Edmond Rostand, auteur dramatique célèbre pour ses comédies, poèmes et ses drames héroïques tel que Cyrano de Bergerac, venait à Cambo-les-Bains pour soigner ses maux. Tombé sous le charme du lieu, il y fit construire la Villa Arnaga, une somptueuse demeure, véritable chef-d’œuvre architectural. Ce site touristique est une étape incontournable lors de la visite du Pays basque.
Durant le G7, ce lieu unique aura l’honneur d’accueillir l’un des déjeuners des premières dames.

Et si vous partiez en cure thermale au Pays basque ?

Le Pays basque est une destination thermale idéale aux nombreux atouts touristiques.

Son climat doux, ses paysages particuliers et sa situation géographique idéale, entre océan et Pyrénées, vous permettront de rompre avec votre quotidien. Cette coupure est essentielle. Elle vous permettra de bénéficier au maximum des vertus de la cure thermale.

La station thermale de Cambo-les-Bains, unique station thermale du Pays basque, est reconnue dans le traitement des voies respiratoires et des affections rhumatologiques.

Actualité – Lancement du second Plan Thermal de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Source : communiqué de Presse de la région Auvergne-Rhône-Alpes – Juillet 2019.

 La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance le deuxième volet de son Plan Thermal. Elle souhaite ainsi bâtir la station thermale de demain et devenir la destination thermale de référence en France.

 

Source : Lamontagne.fr - Thierry LINDAUER

Source : Lamontagne.fr – Thierry LINDAUER – Thermes du Mont-Dore.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est consciente de l’évolution des modes de vie et du vieillissement de la population. La société actuelle démontre de plus en plus son souhait de préserver son capital santé, il est donc nécessaire de construire la station thermale de demain. Cette station du futur sera une véritable destination touristique, au sein de laquelle l’ensemble des composantes de la prévention santé seront présentes.
En 2017, la région Auvergne-Rhône-Alpes a donc lancé la première phase de son Plan Thermal. Celle-ci visait à l’accompagnement et au soutien des projets concernant 15 des 24 stations thermales que compte la région. Ces projets avaient pour objectif de rénover et de moderniser les structures vieillissantes pour en faire des stations de nouvelles générations et ainsi hisser la région à la place de 1ère destination thermale Française. 

La première phase du plan thermal arrivant à échéance, la région a lancé un nouvel appel à projet, en juillet, donnant le départ à la 2ème partie du Plan Thermal. Cette fois, la région se fixe de nouveaux objectifs :

  • Être une destination de référence sur le champ de la prévention santé et du mieux-être.
  • Devenir, d’ici quelques années, la première région thermale de France en termes de fréquentation.

Cette nouvelle étape du Plan Thermal se déroulera entre 2020 et 2024 et sera dans la continuité de la précédente. Elle permettra d’accompagner les stations qui n’étaient pas matures en 2016 afin de lancer un programme d’investissement partagé à l’échelle de la station.
Pour cela, l’ensemble des stations participantes devront se mobiliser autour de quatre piliers prioritaires : la santé, les activités physiques, le volet mental et la nutrition.

Au-delà de cette aide, la Région renforcera son soutien aux projets innovants. Cela dans le but de permettre à la région Auvergne-Rhône-Alpes de se différencier des autres destinations thermales en France et à l’étranger.

Les stations thermales ont jusqu’à fin octobre pour déposer leur dossier de candidature. La liste des stations retenues sera dévoilée le 16 décembre prochain.

Le programme Educ’Arthrose à retrouver dans la station thermale du Grand Dax

L’arthrose est une pathologie chronique affectant plus de 10 millions de personnes en France. Face à cette situation, la station thermale du Grand Dax, spécialisée dans la prise en charge de l’arthrose, a mis en place un programme d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) : Educ’Arthrose.

Cure thermale à Dax

Qu’est ce que l’arthrose ?

L’arthrose est un des rhumatismes les plus répandus. Il touche principalement les mains (rhizarthrose), les hanches (coxarthrose), les genoux (gonarthrose), les cervicales et la colonne vertébrale. Cette pathologie chronique provient d’une usure du cartilage et des articulations. En effet, les articulations sont soumises à d’importantes tensions et compressions tout au long de la vie, ce qui entraine un processus dégénératif augmentant avec l’âge.  L’arthrose détruit progressivement le cartilage (tissu recouvrant les extrémités osseuses) jusqu’à créer une inflammation douloureuse rendant les mouvements difficiles. Des traitements sont mis en place afin de diminuer les douleurs mais malheureusement ils ne permettent pas d’en ralentir l’évolution.

Comme l’a démontré l’étude Thermarthrose, les eaux thermales permettent de soulager les douleurs et d’améliorer la souplesse des tissus.

Le programme Educ’Arthrose :

Ce programme a été conçu par un groupe de professionnels de la santé (médecins, diététiciens, kinésithérapeutes, enseignants en activité physique adaptée et infirmières) avec le soutien des directeurs des établissements thermaux de la station. Ce programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) est destiné aux personnes souffrantes d’arthrose et souhaitant s’informer sur le comportement le plus adapté face à la maladie.

Le coût du programme d’ETP est de 150 € pour les 3 semaines. Attention, ce module n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

Ce programme comporte 6 ateliers qui sont réalisés en petit groupe au sein de l’Institut du thermalisme de la ville de Dax :

« Il était une fois l’arthrose »

« Même pas mal » (des traitements sans médicament)

« Je mange donc je suis »

« Je soutiens mes articulations »

« J’économise mes jointures »

« Je bouge mon arthrose »

En complément à ces ateliers, on retrouvera :

  • Une consultation médicale à l’arrivée,
  • Un premier bilan éducatif partagé avec une infirmière,
  • Un deuxième bilan éducatif partagé avec une infirmière,
  • Une consultation médicale en fin de cure thermale,
  • Un troisième bilan, 3 mois après la fin de la cure thermale.

Le programme ETP Educ’Arthrose est réalisé en parallèle d’une cure thermale conventionnée en rhumatologie, au sein d’un des établissements thermaux du Grand Dax.

Pourquoi réaliser un programme d’ETP en parallèle de sa cure thermale ?

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) a été définie en 1998 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme un « processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient ».

L’objectif des différents ateliers mis en place et :

  • de faire comprendre au patient sa maladie.
  • de lui permettre d’acquérir des compétences et des savoirs concernant l’arthrose et ses traitements.
  • de permettre au  patient de devenir plus autonome.
  • d’aider le patient à maintenir sa qualité de vie au quotidien.

Le calendrier des sessions 2019 :

  • du 9 au 28 septembre.
  • du 14 octobre au 2 novembre.
  • du 4 au 23 novembre.

Les établissements thermaux du Grand Dax proposant ce programme :

Les Thermes Bérot
Les Thermes Borda
Les Thermes Les Ecureuils
Les Thermes des Arènes
Les Thermes de l’Avenue
Les Thermes Saint-Pierre
Les Thermes Régina
Les Thermes Grand Hôtel
Les Thermes Sourcéo
Les Thermes Christus
Les Thermes des Chênes

Pour avoir plus de renseignements ou réserver votre programme, nous vous invitons à contacter directement l’établissement thermal de votre choix.

Se ressourcer à Bourbon Lancy

La ville thermale de Bourbon Lancy est une destination de bien-être idéale. Epargné par l’incendie survenu en début de saison aux thermes, l’espace de bien-être CeltÔ vous accueille pour un moment de détente. En effet, pour la saison 2019, le centre CeltÔ et ses 1 400m²  dédiés au bien-être prennent le relais des Thermes. Le centre accueillera les touristes ainsi que les curistes jusqu’à la réouverture de l’Établissement Thermal, prévue en mars 2020.

Source photo :  www.thermes-bourbon-lancy.fr

Source photo : www.thermes-bourbon-lancy.fr

Le centre CeltÔ propose de nombreuses prestations : thermoludisme, modelages et soins bien-être. Afin de permettre aux personnes de bénéficier des vertus du thermalisme, CeltÔ profite de la présence de l’eau thermale dans son établissement pour proposer des mini-séjours thermaux. Vous  retrouverez notamment des mini-cures de 6 jours pour soulager le mal de dos, réduire le stress et apaiser les jambes lourdes.

« Nous souhaitons rester un moteur pour le tourisme à Bourbon-Lancy. Nous exploiterons au maximum les possibilités du Spa CeltÔ, de l’Hôtellerie et de la Restauration pour répondre aux besoins de nos curistes et de nos touristes. Bourbon-Lancy est une ville de pleine santé et elle le restera en 2019 » explique Monsieur Didier Monssus, Directeur des Thermes de Bourbon-Lancy.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur, une destination thermale.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est connue pour sa lavande, ses calanques, ses cigales et son soleil… Mais c’est aussi une destination de santé grâce à son savoir-faire thermal.  Vous souffrez de problèmes rhumatologiques ou respiratoires ? Cette destination est faite pour vous.

Source photo : www.lexpress.fr

Source photo : www.lexpress.fr

Située sur les bords de la Méditerranée, au pied des Alpes du Sud, la région Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA) est une destination de cure idéale. Entre les bienfaits de l’eau thermale et du climat, un séjour en cure sera une véritable coupure avec le quotidien. Toutes les caractéristiques seront donc réunies afin de permettre aux curistes de bénéficier au maximum des vertus de l’eau thermale.

La composition des sols de la région permet à l’eau de source qui y chemine de se charger en sels minéraux et en oligo-éléments tels que le soufre, le calcium ou le magnésium. La composition unique de ses eaux confère des vertus apaisantes et anti-inflammatoires aux 4 stations thermales de la région. Ces vertus seront idéales pour soulager les affections en rhumatologie et voies respiratoires.

Faire une cure thermale en PACA.

L’ensemble des établissements, de la région propose des cures thermales conventionnées. Afin de bénéficier d’un remboursement  partiel de votre cure thermale celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste). Dès lors, vous pourrez réserver votre séjour de 3 semaines dans l’établissement choisi.

Il est possible que votre état de santé nécessite un double traitement thermal. Votre médecin, lors de la prescription, indiquera donc dans le formulaire de prise en charge les 2 orientations nécessaires. Ainsi, vous bénéficierez d’une cure rhumatologie + voies respiratoires ou voies respiratoires + rhumatologie.

Prendre du temps pour soi lors d’une mini-cure thermale en PACA.

Pourquoi de ne pas profiter d’un séjour dans cette région pour goûter aux bienfaits des eaux thermales ? Que ce soit pour 2 ou 10 jours, des courts-séjours ou des mini-cures thermales existent dans toutes les stations.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

Les stations thermales de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur :

 

 Toutes les stations sont indiquées pour des cures thermales conventionnées en rhumatologie et/ou voies respiratoires.

  

Les thermes de Digne-les-Bains sont situés au cœur des Alpes de Haute-Provence. On y retrouvera des séjours de prévention pour les 2 orientations, allant de 3 à 6 jours.

Les thermes de Gréoux-les-Bains sont situés dans le département des Alpes de Haute-Provence et aux portes du Parc Naturel Régional du Verdon.On y retrouvera des mini-cures thermales pour le « Mal de Dos » ou la « Slow santé » d’une durée de 6 jours.

 Les thermes de Camoin-les-bains dans un quartier de la ville de Marseille. Cet établissement propose des courts-séjours thermaux allant d’une demi journée à 6 jours.

Les thermes de Berthemont-les-Bains sont situés dans les Alpes-Maritimes, aux portes du Parc National du Mercantour. Cet établissement thermal propose des mini-séjours thermaux de 6 ou 12 jours.

 Les courts séjours et les mini-cures thermales ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Durant votre séjour en eau thermale, n’hésitez pas à profiter des attraits touristiques de la région. Le cadre relaxant des établissements thermaux, les activités en dehors de la cure et le repos sont des facteurs permettant de réduire le stress. L’environnement de la cure est important. Il permet de s’éloigner quelque temps des soucis quotidiens et de ce fait, de bénéficier au maximum des bienfaits de la médecine thermale.

 

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

 

Un établissement aux soins thermaux uniques

Situé au cœur de l’Aveyron, l’établissement thermal de Cransac-Les-Thermes est spécialisé dans le traitement des rhumatismes, du mal de dos, de l’arthrose et des douleurs articulaires.  L’utilisation d’un procédé spécifique de soins en fait un centre thermal unique.

Etablissement thermal de Cransac.

Cette particularité, unique en Europe, est due à un phénomène géologique qui offre aux Thermes de Cransac des vertus thérapeutiques exceptionnelles.  En effet, des gaz naturels chauds s’échappent d’une colline proche du centre thermal, ce phénomène complexe  est appelé localement « la montagne qui brûle ».  C’est une oxydation du minéral au contact de l’humidité de l’air qui est à l’origine d’émanations de vapeurs thermales avoisinant les 120°C.

Il ne faut cependant avoir aucune inquiétude quant à la chaleur des soins prodigués. Le gaz thermal se refroidit naturellement durant son cheminement jusqu’aux cabines de soins où il sera administré à une température de 40°C.

A la différence des autres centres thermaux français, les curistes qui réalisent une cure thermale dans cet établissement ne se verront pas proposer les soins « classiques » de la médecine thermale.  En effet, à Cransac-Les-Thermes, la quasi-totalité des soins est basée sur l’utilisation de ce gaz thermal.

Le curiste retrouvera donc :

  • des étuves pour les mains et les pieds, afin de réduire les douleurs articulaires et d’améliorer la souplesse des articulations.
  • une étuve générale (nouveauté 2019) afin d’obtenir une abondante sudation.
  • des douches locales du rachis (des cervicales aux hanches) pour relaxer et décontracter l’ensemble des muscles.
  • des douches  locales des membres, permettant de soulager toutes les articulations.
  • un vaporium pulvérisant de l’eau thermale à 34°C afin d’obtenir une action sédative sur les douleurs et les contractures musculaires.
  • des cabines individuelles de sudation et de relaxation.
  • le berthollaix (non pris en charge par la sécurité sociale) est idéal pour dénouer les tensions et les contractures du rachis en complément de la cure. Le curiste est installé dans un fauteuil moulé, le dos, la nuque, les épaules sont parcourues par de multiples mini-jets de gaz thermal.

Soins thermaux au gaz à Cransac

Depuis 2010, l’offre de soins a été complétée par une nouvelle source d’eau thermale  baptisée « Geneviève ». Cette eau thermale est utilisée dans :

  • la réalisation des cataplasmes de boue qui permettent de favoriser la vasodilatation et la sédation des douleurs par une meilleure oxygénation.
  • la cure de boisson qui constitue un élément de base du traitement thermal en raison de ses nombreux bienfaits.

Cransac cure de boisson

Vous êtes intéressé par ce centre thermal ?

Vous souhaitez y réaliser votre prochaine cure ?

 Rendez-vous sur notre site internet pour prendre connaissance de toutes les informations complémentaires : https://www.lescuristes.fr/cure-thermale-Cransac-les-Thermes–42.

 

 

[PUBLI-REDACTIONNEL] Découvrez les nouveautés 2019 de la station thermale de La Léchère

lechere

Située au cœur de la Vallée d’Aigueblanche en Tarentaise, aux portes du plus grand domaine skiable du monde (les 3 Vallées), La Léchère-les-Bains s’est bâtie depuis plus de 120 ans une solide expertise dans le traitement des troubles veineux et des rhumatismes, grâce aux vertus de son eau millénaire.

 Réservez dès maintenant au 04 79 22 60 30

 www.lalecherelesbains.com

La Léchère-les-Bains est agréée pour trois orientations thérapeutiques (Phlébologie, Rhumatologie Gynécologie), elle propose des cures de 18 jours ainsi que des mini-cures de 3 à 6 jours dont l’efficacité a été reconnue par les études scientifiques du CRULL, le Centre de Recherche Universitaire (seulement 3 en France) de La Léchère, implanté au sein de l’espace thermal et dirigé par le Professeur Patrick Carpentier, Chef du service des maladies artérielles, veineuses, lymphatiques et de la microcirculation au CHU de Grenoble.

Avec plus de 6000 curistes par an, la Léchère-les-Bains n’a cessé d’investir et de se développer ces 10 dernières années et est la 1ère station thermale indépendante de Savoie

La station est devenue aujourd’hui un véritable complexe thermal et hôtelier rassemblant sur ses terres un centre thermal, un Spa thermal de 1500 m², un hôtel 3* rénové en 2017/2018, deux résidences hôtelières dont une rénovée en 2018/2019, un centre de congrès et un restaurant « bistronomique » avec une cuisine uniquement de produits frais et régionaux.

La station thermale de La Léchère-les-Bains, c’est aussi :

  • Des conférences et Conseils sur le thème de votre santé au quotidien proposés par le Professeur Carpentier à l’arrivée de chacune de nos cures
  • L’éducation thérapeutique au service des patients, pour permettre aux curistes volontaires de comprendre leur maladie veineuse, d’apprendre à vivre avec et comment la soigner et protéger ses jambes.
  • Des actions de surveillance sanitaire de la station thermale de La Léchère. Depuis 1992, création d’un réseau sentinelle médical de surveillance,  dont l’objectif est de détecter toute bouffée épidémique, dans la population curistes.
  • Des formations permanentes pour le personnel. Le programme de mise en place de la formation Veinothermes et Thermoedème, permet d’avoir un personnel aux qualités techniques optimales.
  • L’année 2019 sera l’année du développement dans la continuité avec le développement du nouveau soin à postes multiples « Kneipp » système de douche Ecossaise sur le bas des jambes favorisant la circulation sanguine. Le travail sur la mise en place de nouvelles cures de plus courtes durées afin de répondre à une demande grandissante.

 

La station thermale de La Léchère-les-Bains c’est aussi un SPA en eau thermale

  • Le SPA Õ des Lauzes

Le plus grand Spa de Savoie en eaux thermales, évoluant sur 1500 m² et comprenant 23 cabines de soins, plusieurs bassins de traitement par l’eau, 2 saunas, 2 hammams, 1 jacuzzi extérieur et une salle de remise en forme équipée des dernières nouveautés en matériel. Unique en « AURA » l’ostéopathie Aquatique prodiguée dans les bassins du spa.

 

Unique en Rhône Alpes, la cure spécifique Traitement du Lymphœdème

Le lymphœdème est dû à un disfonctionnement du système lymphatique entrainant une accumulation de liquide dans les tissus conjonctifs, avec une augmentation du volume du bras ou de la jambe. Les objectifs pour cette cure sont :

  • prodiguer un traitement intensif du lymphœdème avec réduction de l’œdème et assouplissement de la peau.
  • apprendre à prendre en charge et compléter les soins de balnéothérapie

 

Informations pratiques

  •  Téléphone : 04 79 22 60 30
  • Courriel : thermes@lalecherelesbains.com
  • Site internet : http://www.lalecherelesbains.com
  • Période d’ouverture : du 25 mars au 19 octobre 2019