La cure thermale dans le traitement des insomnies et des troubles du sommeil

Les troubles du sommeil affectent plus de 10% de la population française. Afin d’y remédier, une grande partie des patients a recours à des anxiolytiques ou des somnifères permettant de soulager ce désagrément. La cure thermale est une solution douce, naturelle et globale permettant de retrouver un sommeil profond et réparateur.

double-bed-1215004_1280

Les troubles du sommeil peuvent avoir de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne et professionnelle chez les personnes qui en souffrent, pouvant se transformer en un véritable cercle vicieux. Les causes des troubles du sommeil peuvent être variées (stress, anxiété, alimentation inadaptée, mauvaise hygiène de vie).

La cure thermale est une solution douce et naturelle dont les effets ne sont plus à démontrer. La composition des eaux thermales riches en minéraux est réputée pour ses bienfaits dans la lutte des troubles du sommeil. Associée à un cadre relaxant, la cure thermale permet aux patients de retrouver calme, sérénité et d’évacuer toute l’anxiété accumulée en se coupant des habitudes quotidiennes.

Une cure thermale conventionnée, d’une durée de 21 jours, est prescrite par le médecin traitant lorsque les traitements médicamenteux ne font plus effet, ou bien, lorsque le patient souhaite trouver une alternative plus naturelle. La cure thermale est une approche pluridisciplinaire permettant de soulager cette pathologie dans sa globalité (tant sur le plan physique que psychologique).

Dans un premier temps, il est primordial de trouver l’origine de ses troubles. Plusieurs ateliers sont mis en place en parallèle des soins à base d’eau thermale :

  • Des ateliers psychologiques (rendez-vous individuel, atelier de groupe…).
  • Des ateliers de détente et de remise en forme (cours d’aquagym, de marche nordique, de sophrologie, de relaxation, de méditation, des ateliers de nutritions).

Concernant les soins d’eau, on retrouve des modelages sous affusions, différentes sortes de bains, des cures de boissons ayant pour objectif de détendre le patient.

La cure thermale permet également de réduire la consommation de médicaments, parfois jusqu’à l’arrêt complet. Toutefois, afin de lutter contre l’insomnie dans le temps, il est conseillé de changer d’hygiène de vie en adoptant une alimentation saine associée à une activité physique régulière. Toutes ces règles d’hygiènes de vie seront présentées lors d’un séjour en cure thermale, afin d’en rappeler l’importance dans la quête d’un sommeil profond et réparateur.

La station thermale de Saujon, la station thermale de Bagnère-de-Bigorre ou encore la station thermale de Néris-Les-Bains ont mis en place des programmes spécifiques aux troubles du sommeil.

 

Maigrir en cure thermale, découvrez les cures conventionnées dédiées à l’obésité

L’obésité est une maladie qui, si elle n’est pas soignée, peut entraîner des complications sur le long terme. La seule solution est de retrouver un poids « santé ». La cure thermale est une prise en charge globale et naturelle qui a démontré son efficacité.

Source :  Vichy<br /><br /><br /><br /><br />

L’obésité ou surcharge pondérale est un excès de masse graisseuse résultant principalement d’un déséquilibre entre l’apport calorique et les dépenses énergétiques. Cette maladie concerne environ 15% de la population, dont une part grandissante d’enfants et adolescents. L’obésité est souvent mal vécue par les personnes qui en sont atteintes : mal-être, perte de confiance voire dépression. L’obésité est définie selon l’’indice de masse corporelle (IMC), se calculant en divisant le poids (kg) par la taille au carré (m2).

Il n’existe pas de traitement miracle permettant de lutter contre cette pathologie, mais un éventail de possibilités afin d’entamer une perte de poids durable. Une cure thermale en amaigrissement est une approche pluridisciplinaire aidant le patient à perdre du poids sur le long terme, à réduire les douleurs et les complications liées (troubles cardiaques, troubles respiratoires, troubles hépatiques, douleurs articulaires…).

Une cure thermale permet d’accompagner le patient dans sa globalité. Elle repose sur des soins à base d’eau thermale, une alimentation saine et équilibrée et une pratique sportive régulière.

Au programme d’une cure thermale « obésité et/ou amaigrissement », le patient suivra :

  • Une cure de boisson, pour son caractère coupe-faim et diurétique
  • Des soins de mobilisation en piscine afin de favoriser la mobilité.
  • Des douches locales, sous affusions, des bains ou encore des massages à base d’eau thermale pour tonifier la circulation sanguine, favoriser l’élimination des graisses et réduire les douleurs.
  • Un suivi avec un diététicien afin de réapprendre à manger correctement
  • Un accompagnement psychologique est proposé dans certains centres.

L’environnement et l’ambiance de la cure thermale permettront au patient :

  • De trouver un soutien psychologique auprès des autres patients avec lesquels il pourra échanger
  • D’inciter à la pratique sportive
  • De couper avec son quotidien et d’en finir avec les mauvaises habitudes
  • De bénéficier de soins sans effet secondaire sur l’organisme.

Le thermalisme a su démontrer son efficacité dans la prise en charge de cette pathologie au travers des résultats de l’étude Maâtherme. Une étude scientifique réalisée afin d’évaluer l’efficacité des cures dans la prise en charge du surpoids et de l’obésité.  Elle a regroupé 5 stations thermales Françaises : Brides-les-Bains, Capvern, Vals Les Bains, Vichy et Vittel.  Son approche triple (diététique, physique et psychologique) s’ajoutant à la durée des soins permet d’apprendre ou ré-apprendre aux patients le bon comportement à adopter au quotidien afin d’avoir une perte de poids durable dans le temps.

Les stations thermales ayant l’agrément en Affections urinaires et Maladies Métaboliques  OU Affection digestives et Maladies Métaboliques prennent en charge le surpoids et l’obésité. Toutefois, des stations comme Brides Les bains ou Contrexéville ont mis en place des programmes dédiés et un encadrement plus spécifique pour le traitement de cette pathologie.

Autres thermes pour le traitement de l’obésité :

  • Thermes d’Aulus les Bains

 

Les 14 et 15 septembre 2018, rendez-vous à La Léchère Les Bains pour les Premières Journées Phlébo-Thermes

Organisé par la Société Française de Phlébologie et la Société Française de Médecine Thermale, cet événement aura lieu les 14 et 15 septembre prochain. Il se déroulera aux thermes de la Léchère les Bains.

Phlébo-Thermes

Au programme de ces 2 jours, la phlébologie sera mise à l’honneur au travers de conférences et d’ateliers dédiés tant aux professionnels qu’au grand public.

L’objectif est de permettre à chacun de prendre connaissance de l’effet du thermalisme sur les problèmes de pathologies veineuses sévères (insuffisance veineuse chronique, maladie post-thrombotique, insuffisance veineuse superficielle multi-récidivante et le lymphœdème, primitif ou secondaire).

Lieu du congrès

> Station La Léchère Les Bains

> 04 79 22 60 30

www.thermes-lalechere.com

 

Horaires d’ouverture de l’accueil

Vendredi 14 septembre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de 17h30 à 22h00

Samedi 15 septembre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de 08h45 à 17h00

 

Horaires d’ouverture de l’exposition

Vendredi 14 septembre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de 18h00 à 22h00

Samedi 15 septembre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de 09h00 à 17h00

 

Liste des stations thermales françaises ayant l’orientation en phlébologie

 

La cure thermale, une alliée dans la rééducation après une chirurgie de prothèse articulaire.

A la suite d’une opération chirurgicale orthopédique, la rééducation, encadrée par un kinésithérapeute, est une étape très importante. Elle permet aux patients de réapprendre les gestes du quotidien. La cure thermale post-opération orthopédique permet notamment de consolider le travail réalisé en rééducation.

Source photo : Chatel Guyon

Source photo : Chatel Guyon

Une chirurgie de prothèse articulaire est un ajout, ou mieux une substitution synthétique, destinée à remplacer (en partie ou en totalité) les surfaces d’une articulation usée et permet de diminuer les douleurs articulaires. Elle est proposée lorsque l’on souffre « trop » d’une articulation très abîmée. Actuellement, aucun traitement disponible ne permet de réparer une articulation vieillissante. Les traitements existants ont actuellement une efficacité modérée dans le soulagement des douleurs mais entraînent certaines complications (problème circulatoire, problème de digestion). L’intervention chirurgicale et la pose de prothèse donnent à l’heure actuelle de bons résultats. Il s’agit cependant d’un geste lourd qui, en post opératoire, demande une importante rééducation et un suivi régulier. Un séjour dans une station thermale spécialisée offre un complément efficace dont l’objectif est de calmer la douleur tout en améliorant la mobilité dans le temps. Les eaux thermales chaudes et les applications de boues calment les douleurs et agissent comme un dé-contracturant grâce à l’effet antalgique et anti-inflammatoire des eaux thermales. Les soins tels que la piscine de mobilisation, les massages, les douches et les cataplasmes de boue thermale (ou d’eau thermale) permettent de diminuer la raideur des articulations et de récupérer de meilleures amplitudes articulaires. Les stations thermales ayant l’orientation en rhumatologie, tels que la station thermale de Châtel-Guyon, les thermes de Salies De Béarn ou encore les thermes de Bains les Bains sont aptes à vous recevoir dès la fin de votre rééducation et après l’avis de votre médecin.