La maladie de Raynaud et le thermalisme, une association efficace dans le traitement de cette pathologie

La maladie de Raynaud est un trouble de la circulation sanguine affectant les extrémités. Lorsque le corps est exposé au froid et dans le but de se protéger, celui-ci pratique un resserrement des artères de petits calibres : c’est le phénomène de la vasoconstriction. Dans le cas de la maladie de Raynaud, la vasoconstriction est excessive et entraine de douloureuses crises. Des soins à base d’eau thermale permettront d’améliorer la circulation sanguine et la qualité dans les vaisseaux afin d’atténuer les crises.

Cure thermale Royat-Chamalières

Cure thermale Royat-Chamalières

Il ne faut cependant pas confondre maladie et symptôme de Raynaud.

La maladie de Raynaud (ou forme primaire) est la forme la plus fréquente, touchant 5% de la population, majoritairement féminine. Même si son origine reste méconnue, le froid, les variations importantes de température et le stress sont des éléments déclencheurs.

Lors de l’apparition d’une crise, la circulation dans les extrémités (doigts, orteils, oreilles, nez) est stoppée par le phénomène d’une vasoconstriction excessive. Dès lors, la partie affectée devient blanche, puis bleue avec une sensation d’engourdissement et de fourmillements associés à une perte de mobilité et de sensation. Une fois la crise passée, lorsque le phénomène de vasoconstriction est inversé, la zone atteinte devient rouge durant plusieurs heures avant que tout redevienne normal.

Le syndrome de Raynaud (ou forme secondaire) est une maladie beaucoup plus rare et grave dont l’origine est connue. En effet, il est causé par des maladies, des traitements ou des évènements endommageant les vaisseaux sanguins.

Il n’existe pas de traitement afin de stopper cette pathologie, mais la cure thermale viendra améliorer l’état des vaisseaux sanguins afin de limiter les crises et leur durée.

Les eaux de Royat Chamalières, riches en gaz dissous, ont des propriétés vasodilatatrices, antiseptiques et cicatrisantes, favorisant la microcirculation locale.

Les eaux de Bains Les Bains sont sodiques, sulfatées et riches en silice, et donc indiquées dans le traitement des maladies cardio-artérielles. L’eau thermale de cette station est naturellement chaude, entre 33 et 53°, ayant pour vertus d’améliorer la vasodilatation et la qualité de la peau.

Les eaux des thermes de Bourbon-Lancy, lors d’une cure à une orientation « Maladie Cardio-Artérielle », permettent de créer une vasodilatation afin de favoriser la circulation sanguine.

ACTUALITE Une nouvelle station thermale en Charente Maritime devrait voir le jour en 2023

C’est à Saint-Jean-d’Angély que devrait voir le jour pour 2023 un nouvel établissement thermal. Ce projet est soutenu par le groupe Thermal Valvital.

téléchargement

Cette idée n’est pas nouvelle et date de plus de 20 ans. Il semblerait qu’après de nombreuses années d’oubli, ce projet soit sur le point de se concrétiser.

Avec le soutien de la municipalité et du groupe Valvital, c’est l’ancienne caserne militaire de la ville qui serait réhabilitée en centre thermal. Différentes orientations pourront être envisagées compte tenu des vertus de l’eau de source de la ville (rhumatologie, gynécologie ou encore pédiatrie…).

Si ce projet se concrétise, il sera un véritable levier économique pour la ville, créant de nombreux emplois directs.

Plus d’informations à venir.

L’étude « ThermStress Burn Out » recherche des volontaires aux thermes de Néris-Les-Bains pour 6 jours de soins.

La station thermale de Néris-les-Bains, dans l’Allier, recherche des candidats volontaires afin de participer à une étude d’une année sur la prévention du burn-out : ThermStress.

ThermStress

L’étude ThermStress est menée par le CHU de Clermont-Ferrand aux thermes de Néris-Les-Bains avec le soutien financier du FEDER et du Conseil Régional. Cette étude est réalisée en partenariat avec l’association de prévention du stress et le Cluster Innovatherm.

ThermStress a pour objectif de démontrer l’efficacité d’un séjour thermal de 6 jours dans la prévention du risque du burn-out lié au travail. Le séjour comprend :

  • Des soins thermaux,
  • Une activité sportive régulière,
  • Un suivi psychologique
  • Des conseils nutritionnels

Le suivi de cette étude se fait durant une année. Le candidat participe à l’un des 3 séjours organisés par les thermes. Par la suite, deux suivis de 2 jours à Néris-Les-Bains sont prévus 6 mois et 1 an après la cure. Des bilans médicaux aux CHU de Clermont-Ferrand sont également compris.

Le séjour thermal sera intégralement pris en charge si votre participation à l’étude est acceptée.

Les périodes de séjours :

  • 16 au 21 avril 2018
  • 30 juillet au 4 août 2018
  • 12 au 17 novembre 2018

Les conditions pour participer à l’étude :

  • Etre majeur
  • Souffrir d’un stress très élevé vis-à-vis de son travail

Si vous vous sentez concerné, merci de contacter le : 06 84 91 14 39, pour plus d’informations vous pouvez vous rendrez sur le site internet : http://www.thermes-neris.com/etude-thermstress-burn-out/

Une cure thermale, un séjour pour réduire les allergies

Les allergies respiratoires et cutanées touchent de plus en plus de personnes en France. On les retrouve aussi bien chez les enfants (parfois en bas-âge) que chez l’adulte. En complément des traitements existant, les propriétés des eaux thermales constituent un moyen thérapeutique complémentaire très efficace dans le traitement des symptômes allergiques.

allergies_small

Les allergies respiratoires sont des réactions anormales de l’organisme à certaines substances que l’on appelle des allergènes (acariens, végétaux, moisissures, pollens ou encore certains aliments). Les deux composantes de l’allergie respiratoire sont la rhinite et l’asthme. Les symptômes caractéristiques sont la toux, des douleurs dans la gorge ainsi que l’envie et le besoin de se moucher.

Les allergies cutanées se traduisent par des réactions visibles sur une peau préalablement fragilisée (rougeurs, boutons). Les principales formes d’allergies cutanées sont l’eczéma, l’urticaire et la dermatite atopique. Cependant, une allergie cutanée peut résulter d’une allergie respiratoire.

Des traitements existent afin de soulager les symptômes des allergies. La cure thermale est un complément dans le soin de cette pathologie. En effet, les eaux thermales, par leurs actions anti-inflammatoires et apaisantes, permettent de renforcer le système immunitaire et de ce fait, de réduire l’intensité des infections et leur nombre.

Durant une cure thermale, le curiste se voit prodiguer différents soins :

  • Irrigations
  • Inhalations
  • Pulvérisations
  • Nébulisations
  • Douches (locales, générales, sous affusion, filiformes)
  • Bains

Une cure thermale est également un lieu de rencontre entre les curistes. Ils peuvent échanger afin de comprendre leur maladie et de mieux la gérer au quotidien. La localisation de certaines stations en montagne permet de disposer d’un environnement où l’air est moins pollué et où les saisons polliniques sont plus courtes. Cela est bénéfique dans les cas d’allergies respiratoires.

Après une cure thermale, le patient retrouve des voies respiratoires libérées. Toutefois, la cure thermale doit être réalisée durant plusieurs années afin d’obtenir un résultat durable dans le temps.

Les établissements spécialisés dans les allergies respiratoires :

La station thermale de Molitg-Les-Bains

La station thermale de Vernet-Les-Bains

La station thermale de Amélie-Les-Bains

La station thermale du Mont-Dore

 

Les établissements spécialisés dans les allergies cutanées :

La station thermale de Avène

La station thermale de La Roche-Posay

 

Les établissements spécialisés dans les allergies respiratoires et cutanées :

La station thermale La Bourboule

La station thermale de Uriage-Les-Bains

Actualité – Bilan après une première saison thermale pour l’établissement « Les Thermes » à Dax

Source : Communiqué de presse Janvier 2018 – Les Thermes de Dax

L’établissement « Les Thermes » a rouvert il y a 1 an, après un chantier de réhabilitation d’une ancienne résidence thermale créée par le célèbre architecte français Jean Nouvel.

Les thermes Dax

Cet établissement situé sur les berges de l’Adour a su tenir son objectif en accueillant plus de 1300 curistes pour cette première saison thermale.

Pour la saison 2018, de nouveaux travaux d’embellissements et d’équipements sont prévus afin d’assurer un accueil de qualité en tout temps et de conforter son image d’établissement haut de gamme.

Des ateliers tels que la sophrologie, réflexologie, hypnose, pilates, naturopathie, atelier d’équilibre ou encore de la gym douce sont autant d’activités complémentaires qui sont proposées aux curistes afin de soulager au mieux leurs maux (soins en plus du forfait cure thermale).

Actualité – Mars Bleu aux Thermes de Cambo Les Bains pour lutter contre le cancer. Rendez-vous le 15 Mars 2018

Pour la deuxième année consécutive, l’établissement thermal de Cambo-Les-Bains s’est engagé aux côtés de l’opération Mars Bleu afin de dépister le cancer colorectal.

mars bleu

Au programme :

  • Promotion du dépistage présentée par la CPAM de Bayonne et PYRADEC
  • Des stands d’informations et de sensibilisation
  • Des stands d’animation de la Ligue contre le Cancer.

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus fréquents (3ème) mais surtout l’un des plus meurtriers (le 2nd). Une bonne sensibilisation à cette maladie est importante dans la mesure où 9 cancers colorectaux sur 10 peuvent être guéris lorsqu’ils sont détectés précocement.

C’est pourquoi, il est important de se rendre à ce rendez-vous du 15 Mars dans le Hall des Thermes de Cambo Les Bains.

L’homme et l’andropause, une cure thermale pour accompagner ce changement.

L’andropause chez l’homme est un sujet moins connu et moins médiatisé que la ménopause chez la femme. Cependant, au même titre que les femmes, les hommes sont soumis à des changements hormonaux liés à l’âge. Ces changements parfois invisibles peuvent avoir, chez certains patients, un impact important sur la qualité de vie quotidienne. Une cure thermale permettra de réduire les gênes occasionnées en aidant à passer ce cap plus naturellement et sereinement.

Thermes de Salis du Salat

A partir d’un certain âge, les hommes présentent une diminution de leur production de testostérone. Cette période de transition, comme pour la femme, a des effets bien différents en fonction des personnes. Cette baisse de production est naturelle et normale mais ne touche pas tous les hommes contrairement à la majorité des femmes. L’andropause est un phénomène dont l’installation est lente et qui s’étend généralement sur plusieurs années. Il n’y a pas de changement brutal et visible comme chez la femme avec l’arrêt des menstruations.

L’andropause se ressent au travers de différents symptômes :

  • Bouffées de chaleur
  • Diminution du désir sexuel
  • Diminution des érections
  • Perte d’énergie
  • Perte de masse musculaire
  • Prise de poids
  • Irritabilité et sautes d’humeur
  • Période de dépression et d’anxiété
  • Augmentation du risque d’ostéoporose
  • Augmentation des maladies cardio-vasculaires

La cure thermale aide le patient à passer ce cap naturellement. Un séjour en eau thermale permet de réduire l’anxiété tout en diminuant les symptômes physiologiques et psychologiques entrainés par la diminution de progestérone.

La station thermale de Vichy Célestin propose un court séjour « Cap de la cinquantaine » afin de passer le cap du processus naturel de la ménopause et de l’andropause en retrouvant votre sommeil, en contrôlant votre poids et en prenant soin de votre peau. L’objectif est de limiter les désagréments et les modifications des processus naturels de la ménopause et de l’andropause pour retrouver votre bien-être et votre vitalité.

La station thermale de Salies Du Salat propose une cure thermale conventionnée de 21 jours dédiée à l’Andropause, sur prescription médicale.