Actualité – ThermOs : une étude, sur la prévention de l’ostéoporose en cure thermale, recherche des volontaires

ThermOs est une étude portant sur la prévention de l’ostéoporose chez la femme non ménopausée. Cette étude est réalisée en collaboration avec l’Université et le Centre Hospitalier Universitaire de Clermont Ferrand.

téléchargement

L’ostéoporose est une maladie affectant l’ensemble du squelette humain. Liée au vieillissement, on la retrouve principalement chez les femmes d’un certain âge et ménopausées (39% des femmes de plus de 65 ans et 70% des femmes de plus de 80 ans).  L’ostéoporose entraîne une diminution et une fragilisation de la masse osseuse, augmentant le risque de fracture. Au quotidien, cette pathologie engendre différentes douleurs. En effet, les os affaiblis ne peuvent plus soutenir le poids du corps et des douleurs apparaissent.

L’objectif de cette étude est de démontrer et de mesurer l’efficacité d’un court séjour de soins en établissement thermal. Associée à une activité physique, une cure thermale agit de manière bénéfique sur la fragilité osseuse de la femme pré-ménopausée.

Les établissements thermaux de Chaudes Aigues et de Bourbon Lancy recherchent des candidates volontaires afin de mener au mieux cette étude.

Ces candidates doivent respecter des critères bien précis :

-          Être une femme

-          Être âgée entre 40 et 50 ans

-          Ne pas être ménopausée

-          Avoir un IMC inférieur à 30

-          Ne pas pratiquer d’activité physique régulière

La date limite d’inscription est le 28 février 2018

L’expérimentation se déroulera sur 10 jours pendant le mois de mars (les détails vous seront transmis au moment de votre inscription et en fonction de l’établissement thermal choisi).

Durant ce séjour, les volontaires devront suivre différents soins thermaux (massage sous affusion, bains, piscines, cataplasmes, douche au jet) et pratiquer une activité physique encadrée et personnalisée.

Tout au long de cette étude, de nombreuses données seront récoltées (densité osseuse, qualité du sommeil, niveau de stress) et un suivi sera réalisé après la cure thermale afin de suivre l’évolution de la patiente.

A savoir, l’ensemble des soins thermaux sont offerts aux candidates. Pour celles qui résident loin du centre thermal, un tarif préférentiel pour séjourner dans l’hôtel voisin lui sera proposé.

 

Source : France Info Auvergne 

Soulager la dysménorrhée (ou règle douloureuse) en cure thermale

La période des menstruations mensuelles rythme la vie d’une femme, de la puberté à la ménopause. Elle s’accompagne de différents symptômes (mal de ventre, nausée, fatigue…). Il est normal pour la majorité des femmes de ressentir ces symptômes avant ou pendant cette période. Cependant, environ 10 % des femmes ressentent des graves douleurs très incommodantes. C’est ce que l’on appelle la dysménorrhée.

Le terme de dysménorrhée s’emploie pour désigner les fortes douleurs dans le bas de l’abdomen entrainées par le cycle menstruel (avant ou pendant). La dysménorrhée se traduit par de profondes douleurs au niveau du bas du ventre, du bas du dos, dans les cuisses ou à l’intérieur de celle-ci. Ces douleurs sont dues à des contractions anormales de l’utérus. Dans la plupart des cas, cette pathologie s’accompagne d’une grande fatigue, de fièvre, de nausées et vomissements, de maux de têtes et de diarrhées. Ces douleurs sont invalidantes et entrainent d’importantes modifications du rythme de vie (absence scolaire ou professionnelle, impossibilité de pratiquer un sport ou toutes autres activités).

https://www.topsante.com/medecine/gyneco/regles-douloureuses/pendant-les-regles-on-soulage-les-maux-de-ventre-621720

Source photo : top santée

Afin de soulager les douleurs, votre médecin peut vous prescrire différents types de traitement.

La cure thermale viendra en complément d’un traitement médical, et dans certains cas, lorsque celui-ci n’arrive plus à soulager les douleurs.

Les propriétés des eaux utilisées permettent notamment de soulager les douleurs et d’améliorer la qualité des muqueuses. L’environnement de la cure thermale permet aux patients de se rencontrer et d’échanger sur leurs pathologies afin de mieux l’appréhender au quotidien.

Il existe différents soins :

  • Bain thermal
  • Douche au jet
  • Pulvérisations d’eau sur le col utérin
  • Irrigations vaginales
  • Pose interne de compresses d’eau thermale

L’objectif de ses soins est de mettre la muqueuse directement en contact avec l’eau thermale afin d’obtenir un effet antalgique et anti-inflammatoire, permettant de soulager la patiente sur le long terme.

Différentes stations sont spécialisées dans la dysménorrhée :

Station thermale de Salies de Béarn

Station thermale de Salies du Salat

Station thermale de Ussat Les Bains

Station thermale de Evaux Les Bains

Station thermale de Bourbon L’archambault

Stations thermale de Luxeuil Les Bains

Stations thermale de Challes Les Eaux

 

ACTU – Un nouvel agrément « rhumatologie » obtenu par les thermes de Divonne Les Bains

La station thermale de Divonne Les Bains, située dans l’Ain, soulage les affections psychosomatiques au travers de ses eaux riches en fluor et magnésium.

Source photo : Les thermes de Divonnes Les Bains

Source photo : Les thermes de Divonne Les Bains, groupe Valvital

Depuis fin novembre, la station thermale a reçu l’agrément « Rhumatologie ». Dès 2018, des cures thermales conventionnées « rhumatologie » seront dispensées.
Des cures à double orientation « affections psychosomatiques et rhumatologie » pourront dès lors être effectuées.

 

Pour plus de renseignements, cliquez ICI !

Une cure thermale pour lutter contre les otites.

L’otite est une inflammation et une infection de l’oreille, pouvant avoir un impact important sur l’audition du patient. Les otites sont fréquentes chez les enfants, mais dans certains cas, elles peuvent persévérer jusqu’à l’âge adulte. Les otites moyennes aigües à répétitions peuvent entraîner une chronicité de cette pathologie, douloureuse et difficile à soigner dans la durée. Un traitement avec des eaux thermales aux nombreuses vertus améliore durablement l’état du patient (enfants ou adultes).

soigner-otite

Ils existent différents types d’otites, voici les 3 plus courantes :

  • L’otite moyenne aigue, ou OMA. C’est l’otite la plus fréquente.  Elle a surtout lieu chez les enfants et touche directement le tympan. Cette otite se caractérise par l’inflammation infectieuse de l’oreille moyenne ou de la caisse du tympan. Ce type d’otite survient principalement à la suite d’une rhino-pharyngite. En effet, les virus se propagent dans la trompe d’eustache et entrainent une otite virale. Un traitement par antibiotique est mis en place.  Les adultes peuvent également être touchés.
  • L’otite externe. Elle a lieu surtout chez les adultes et son origine est infectieuse. C’est une inflammation du conduit auditif externe. Le tympan est normal mais peut être recouvert de sécrétions.
  • L’otite séreuse (ou séromuqueuse) : C’est une inflammation de l’oreille moyenne qui dure plus de 3 semaines. On constate une accumulation de liquide séreux derrière le tympan qui est non percé.

Les symptômes restent similaires en fonction des otites. On constatera de fortes douleurs au niveau des oreilles ou une gêne, de la fièvre, des anomalies au niveau du tympan ainsi qu’une baisse de l’audition. Dans certains cas, un épanchement de liquide visqueux dans l’oreille apparait.

Des traitements efficaces existent et sont mis en place lors du diagnostic (antibiotique, anti-inflammatoire, gouttes…). Pour les cas les plus graves, une chirurgie est programmée.

Ces affections débutent principalement à l’enfance et peuvent survenir à l’âge adulte, avec différentes complications. Dans certains cas, les traitements médicaux n’arrivent plus à soulager cette pathologie, les antibiotiques deviennent alors inefficaces et les otites sont très fréquentes et se poursuivent à l’âge adulte.

Un séjour en eau thermale vient en complément d’un traitement médical.

L’association de différents soins à base d’eau thermale permet de réduire les inflammations et calme les douleurs. La cure thermale permet de réduire les cycles infectieux et améliore l’état général du patient en réduisant les séquelles de cette pathologie.

Différents soins, propres à chaque patient, pourront vous être prescrits par le médecin thermal. Il en existe une multitude :

  • Les inhalations
  • Cours en piscine
  • Bain général
  • Bain nasal
  • La rééducation respiratoire
  • Le gargarisme
  • Le bain de nez à pipette
  • L’irrigation nasale
  • L’humage d’eau thermale
  • L’aérosol sonique
  • Les douches aux jets
  • Les pulvérisations
  • Le drainage postural
  • La douche pharyngée
  • L’insufflation tubo-tympanique
  • Le lavage des sinus

 

Source phothttps://thermesdecauterets.com

Source phothttps://thermesdecauterets.com

Les stations spécialisées dans le traitement de l’otite :

La station thermale de La Chaldette

La station thermale de Luz Saint Sauveur

La station thermale de Cauterets

La station thermale de La Bourboule

La station thermale de Allevard Les Bains

 

A savoir, ces cures sont également accessibles pour les enfants, avec un espace et un cadre de soins plus adaptés.