L’eau thermale : une alliée dans le traitement de l’acné à l’âge adulte

L’acné n’est pas exclusivement réservée à la période de l’adolescence. De nombreux adultes souffrent d’une acné persistante dont ils n’arrivent pas à se débarrasser, sauf en ayant recours à de lourds traitements médicamenteux. Ces derniers sont souvent accompagnés de nombreux effets secondaires. Vous souhaitez essayer une thérapie naturelle et douce pour votre organisme ? La cure thermale vous permettra de soulager et de traiter votre acné en profondeur dans le temps.

  

L’acné est une infection chronique du follicule pilo-sébacé qui s’associe à une inflammation de la peau. Elle se traduit par l’apparition de boutons, de kystes ou de nodules sur différentes parties du corps (visage, cou, poitrine, épaules et dos). L’acné laisse souvent de nombreuses lésions pouvant avoir des répercussions psychologiques chez le patient, notamment lorsque le traitement de celle-ci rencontre de nombreux échecs (diminution de l’estime de soi, état dépressif).

La cure thermale se présente alors comme un traitement doux, naturel et bénéfique pour l’organisme, sans aucun effet secondaire néfaste.

La cure thermale, par les vertus de ses eaux :

- Améliore nettement la qualité de la peau,

- Reconstruit en profondeur les tissus cutanées,

- Evacue les kystes,

- Améliore la cicatrisation,

- Diminue les douleurs,

- Atténue les anciennes cicatrices.

La cure thermale est un traitement global de cette pathologie. En effet, outre l’aspect des soins, le séjour permet un accompagnement quotidien. L’échange avec l’équipe thermale et les autres patients permet de comprendre, d’accepter et de mieux prendre en charge l’acné au quotidien. Ce cadre ressourçant permet également d’améliorer l’état psychique du patient. Il permet de réduire l’état de stress, d’anxiété et donc de diminuer l’inflammation cutanée, ce qui s’en ressent sur le moral du patient.

La cure thermale est un traitement global et naturel de cette pathologie où les effets bénéfiques sont encore visibles plusieurs mois après.

Les établissements proposant une cure conventionnée « acné » :

Les thermes de la Bourboule

Les thermes de Saint Gervais Les Bains

 

Les établissements ayant l’orientation « Dermatologie » sont également conseillés. 

20 Novembre Journée nationale contre l’herpès. Le thermalisme, une solution naturelle curative contre les infections et inflammations chroniques de la peau

La journée nationale contre l’herpès permet de mettre en avant les nombreuses inflammations et infections de la peau qui touchent une grande partie de la population. Douloureuses, gênantes et difficiles à soigner, ces affections de la peau sont une gêne au quotidien. La cure thermale vient en complément d’un traitement afin de soulager et de régénérer les tissus de la peau en profondeur et sur le long terme.

L’herpès, le psoriasis, la dermatite atopique ou encore l’eczéma sont des pathologies handicapant la vie du patient au quotidien, et cela à tout âge et sur différentes parties du corps.

Les eaux thermales, par leurs origines souterraines, sont pourvues de vertus permettant de soulager les différentes affections de la peau. Chaque eau aura un effet précis sur une ou plusieurs affections dermatologiques au travers de soins reposant sur différentes techniques d’hydrothérapie (bains, douches, piscines, jets, cataplasme…).

Ses soins permettent :

  • D’hydrater la peau en profondeur,
  • D’améliorer son aspect
  • De calmer les démangeaisons et les irritations
  • D’aider à la cicatrisation
  • D’assouplir la peau

Après la réalisation d’une cure thermale conventionnée, le patient constate une nette amélioration de l’état de sa peau, une diminution de sa prise de médicament ainsi qu’un espacement de ses crises. L’ensemble de ses facteurs améliorent l’état psychique du patient et son quotidien. La cure est un traitement sur le long terme qui doit être réalisée plusieurs années de suite.

Certaines cures thermales proposent également des ateliers et un suivi psychologique pour accepter cette pathologie.

En France, 9 stations disposent de l’orientation Dermatologie :

Les Thermes de Avène les bains

Les Thermes de La Bourboule

Les Thermes de Fumades

Les Thermes de Molitg-les-Bains

Les Thermes de Neyrac les Bains

Les Thermes de La roche Posay

Les Thermes de Rochefort

Les Thermes de Saint Gervais Les bains

Les Thermes de Uriage Les bains

 

 

ACTU – Les Thermalies 2018 : le rendez-vous annuel à ne pas manquer

Cette année, pour sa 36ème édition, le salon des Thermalies aura lieu du 18 au 21 Janvier 2018 au Carrousel du Louvre à Paris et du 2 au 4 mars 2018 à la Sucrière à Lyon.

Source photo : lesthermalies.com

Source photo : lesthermalies.com

Le salon annuel des Thermalies est un salon dédié au bien-être et à la santé par l’eau en France. Durant ces quelques jours, venez rencontrer plus de 300 exposants et professionnels du thermalisme, de la thalassothérapie, de la balnéothérapie et du SPA.

Les Thermalies sont également l’occasion de se renseigner auprès de différents établissements afin d’organiser au mieux vos prochains séjours ou cures thermales. Durant ce salon vous pourrez également bénéficier d’offres et de tarifs préférentiels sur vos éventuelles réservations.

Les salons des Thermalies de Paris et de Lyon s’organiseront autour de six pavillons thématiques :

  • Thalasso France, pour une découverte des dernières tendances en matière de cures d’eau de mer.
  • Sources Thermales France, ou l’exploration des différents séjours de remise en forme, le détail dans la prise en charge des différentes pathologies dans les régions françaises.
  • Destinations d’Ailleurs, panorama des séjours bien-être pour toutes les envies : rituels ancestraux, évasions, soins du corps, secrets de beauté…
  • Evasion Spa, répertoire des différents établissements d’exception proposant des programmes bien-être personnalisés.
  • Balnéothérapie Design, focus sur les équipements et matériels haut de gamme destinés aux professionnels.
  • Beauty & Spa Corner – nouveauté 2018, qui proposera aux visiteurs tous les produits et accessoires nécessaires aux cures, qu’elles soient d’eau de mer ou d’eau thermale, des produits de soins aux peignoirs en passant par les maillots de bains et autres chaussures.

De nombreuses animations seront également proposées.

Nouveauté pour cette année : Les Thermalies Business

Thermalies Business qui sera réservé aux fournisseurs des établissements de thalasso, de thermalisme, de spa et autres établissements de bien-être, et présentant des innovations en terme d’équipements, de matériel de soin ou de cosmétiques.

Pour demander votre entrée gratuite au salon des Thermalies de Paris c’est ICI, pour Lyon c’est LA

Ostéopathie en eaux thermales, une méthode toute en douceur

En supplément d’une cure thermale conventionnée, au sein d’un court séjour thermal ou en séance individuelle, de nombreux établissements proposent des séances d’ostéopathie immergées dans l’eau thermale.

L’ostéopathie consiste à prendre l’état du patient dans sa globalité et à traiter manuellement les dysfonctionnements de la mobilité de son corps. Le principe de l’ostéopathie aquatique est similaire, à la seule différence que le patient est immergé dans une eau et équipé de flotteur permettant un effet « d’apesanteur ». Cet environnement permet au patient de lâcher prise et de détendre en totalité sa masse musculaire et ses tissus.

L’eau thermale, par ses nombreuses vertus (antalgiques, anti-inflammatoires, anti-stress) aident le patient atteint de rhumatismes, de problèmes circulatoires et respiratoires. Les bénéfices des séances en ostéopathie dépendent des caractéristiques de la source d’eau thermale. En effet, chaque source d’eau a ses spécificités et caractéristiques.

Lorsque le corps est en apesanteur, certains problèmes posturaux sont effacés. L’environnement permet de mettre en confiance le patient qui peut respirer plus profondément. Toutes ces caractéristiques permettent de tirer profit de l’ensemble des bénéfices d’une séance d’ostéopathie.

Les thermes de Léchère les Bains, de Vichy et de Balaruc les Bains proposent cette prestation.

Ostéopathie en eaux thermales, une méthode toute en douceur

La cure thermale : une aide pour franchir plus naturellement le cap de la ménopause

La ménopause est une étape obligatoire dans la vie d’une femme. Ce phénomène survient vers l’âge de 50 ans, traduisant la fin de la fécondité féminine. Ce cap est suivi de nombreux symptômes gênants au quotidien. La cure thermale est un accompagnement naturel dans cette période particulière de la vie d’une femme.

 

La ménopause est un changement hormonal, traduisant la diminution progressive de la production d’œstrogène et de progestérone par les ovaires. Cette baisse entraîne une modification physiologique et physique chez la femme.

Toutes les personnes ne réagissent pas de la même manière, cependant les symptômes ressentis le plus fréquemment sont :

-          Des bouffées de chaleur

-          Des insomnies,

-          Des sautes d’humeurs,

-          Une prise de poids,

-          Une baisse de la libido,

-          Une sécheresse des muqueuses vaginales,

-          Des infections urinaires,

-          Une perte de cheveux,

-          Une grande fatigue,

-          L’apparition de l’ostéoporose,

-          Des troubles cutanés et un vieillissement de la peau.

La ménopause n’est pas une maladie, c’est un phénomène naturel inévitable pour la femme. Différents traitements à base d’hormones existent et peuvent être prescrit par un médecin dans certains cas. En effet, ils sont prescrits lorsque les symptômes sont un frein dans le rythme de vie de la patiente.

La cure thermale est une alternative naturelle. Ajoutée à une bonne hygiène de vie, elle permet de  traverser cette période avec plus de sérénité et d’atténuer les gênes occasionnées. Les établissements thermaux proposent des séjours en cure thermale conventionnée ou des courts séjours afin de venir en aide aux femmes durant cette période particulière de leur vie.  Le cadre relaxant de l’établissement thermal permet de réduire l’état de stress chez la patiente puisque celui-ci aggrave les symptômes.

Les eaux thermales, en fonction de leur composition, permettent de stimuler les ovaires, d’améliorer l’aspect de la peau et des muqueuses utérines, et de réduire les douleurs et la fatigue.

Les soins en cure thermale sont un moment de détente et l’occasion de lâcher prise et faire la paix avec son corps.

La cure est également l’occasion de reprendre son alimentation en main. En effet, la ménopause entraine une légère prise de poids. Lors de la cure thermale et pour parer à ce problème, de nombreux centres proposent des rendez-vous avec des diététiciens.

Les établissements spécialisées :

L’ensemble des centres ayant une orientation gynécologie générale peuvent accueillir la femme durant cette période. Cependant, certains centres sont plus spécifiquement adaptés  :

Les thermes de Bagnoles de l’Orne

Les thermes de Vichy

Les thermes de Bourbon l’Archambault

Les thermes de Evaux Les Bains

 

 

ACTU – Un « Resort Thermal » pour Châtel-Guyon en 2019 !

 

Le 7 octobre dernier a lancé la construction d’un « Resort Thermal » à Châtel-Guyon. Un projet unique en Europe dont la livraison est prévue début 2019.

 

Source photo : www.thermesdechatel-guyon.fr

Source photo : www.thermesdechatel-guyon.fr

La ville de Châtel-Guyon, station thermale d’Auvergne spécialisée dans les troubles de l‘appareil digestif et dans la rhumatologie, s’apprête à accueillir d’ici 1 an un complexe thermal de nouvelle génération. Le « Resort Thermal » combinera un établissement thermal innovant, un SPA thermal, une résidence de tourisme 4*, un service de restauration ainsi qu’une résidence de tourisme pour les séniors autonomes. Ce Resort proposera une offre innovante autour de la qualité digestive et du microbiote intestinal, mais également autour des paramètres de pleine santé qui seront valorisés (alimentation, sommeil et activité physique).

Les travaux estimés à 32.8 Millions d’euros débuteront à la fin de l’année 2017.

A terme, 80 emplois directs seront créés et d’importantes retombées économiques sont attendues pour la ville. En effet, Châtel-Guyon espère accueillir au moins 10 000 curistes chaque année, contre 6 000 actuellement. La ville souhaite ainsi étendre progressivement sa durée d’ouverture annuelle.

ACTU – La station thermale de Lachère-Les-Bains obtient la certification Aquacert HACCP.

La certification Aquacert HACCP est une certification internationale unique. C’est une démarche volontaire des établissements attestant la sécurité sanitaire de l’eau et de son utilisation.

 

Afin de garantir la qualité des eaux certifiées, Aquacert contrôle les compétences du personnel, les équipements, les produits utilisés et les normes d’hygiènes durant les soins thermaux.

La station de Lachère-Les-Bains est engagée depuis 5 ans dans une politique de développement, d’investissement et de rénovation de ses installations. La station thermale s’inscrit dans une démarche d’excellence afin de garantir, à l’ensemble de ses curistes, le meilleur niveau de qualité et de sécurité.

Avec l’obtention de cette certification, la station thermale de Lachère-Les-Bains sera contrôlée chaque année par un organisme de certification indépendant.

Cette certification s’ajoute aux normes actuelles en vigueur (politique zéro bactérie pathogène, contrôle quotidien des installations, du respect des protocoles d’hygiène, de la mise en place de processus d’évaluation des risques, contrôles bactériologiques, des formations du personnel à l’hygiène…).

Durant cette visite annuelle, un audit et des évaluations du personnel seront réalisés, dans le respect des normes et protocoles imposés par la certification.

« Movember » Le mois de novembre dédié à la moustache et à la santé des hommes. Zoom sur le cancer de la prostate et des testicules.

Au mois de novembre, les hommes sont conviés à se faire pousser la moustache pour suivre le mouvement « Movember ». L’objectif est de sensibiliser la population sur la santé des hommes ainsi que sur leur durée de vie plus courte. Movember permet également de communiquer et d’informer sur les cancers qui leurs sont propres (cancer de la prostate et des testicules).

Chaque année en France, plus de 70 000 hommes sont touchés par le cancer de la prostate et 2 000 par le cancer des testicules. Un dépistage précoce permet la mise en place d’un traitement ayant une forte probabilité de réussite.

Des traitements efficaces ont été mis en place. Des traitements ayant recours à une chimiothérapie, une radiothérapie et/ou une intervention chirurgicale en fonction du stade d’avancement de la maladie. Pris à temps, les cancers ont de meilleures chances de guérison. Cependant, après la guérison totale, les corps gardent des séquelles de ce traitement lourd aux nombreux effets secondaires.

Des établissements se sont notamment spécialisés dans le traitement Post-cancer de l’homme. Les cures thermales permettent d’améliorer le confort et la qualité de vie des patients durant leur convalescence. Elles visent à diminuer les douleurs encore présentent, d’améliorer l’aspect des tissus et des muqueuses souvent mis à rude épreuve ainsi que de diminuer l’état d’anxiété et de stress.

Une cure thermale post cancer doit être réalisée à partir de trois à quatre mois après la fin des traitements anticancéreux (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie). L’état de santé général est pris en compte. En effet, le cancer en évolution est une contre-indication à la cure thermale. Un conseil médical est donc indispensable.

 

Stations thermales spécialisées dans les cas de cancer de la prostate :

La station thermale de Aulus-les-Bains

 

La station thermale de Luz Saint Sauveur et la station thermale de Argeles-Gazost pour les cas de lympodème

De nombreux établissement proposent des cures thermales conventionnées « Post-cancer », par exemple :

Thermes Saint Gervais Mont Blanc (dermatologie)

Station thermale de La Roche Posay (dermatologie)

Station thermale Avène-les-Bains (dermatologie)

Station thermale de Luchon (rhumatologie)

 

Le moi(s) sans tabac, c’est maintenant ! Un défi réalisable avec l’aide du thermalisme.

Novembre ou « le moi(s) sans Tabac », un défi national pour arrêter de fumer pendant 30 jours. « Parce que 1 mois sans fumer, c’est 5 fois plus de chance d’arrêter définitivement ».Pour vous aider, une solution naturelle existe : un séjour en eaux thermales.

 

De nombreuses solutions existent pour vous accompagner dans l’arrêt de la cigarette (patchs, cigarette électronique, hypnose, chewing-gum). Si toutes ces méthodes ont échoué pour vous, pourquoi ne pas opter pour une technique plus naturelle, plus profonde et bénéfique pour votre organisme ?

La cure thermale, par son environnement relaxant, est un cadre propice à l’arrêt du tabac. En effet, le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne et de toutes formes de stress. De plus, l’accompagnement par le personnel et la rencontre d’autres personnes dans la même démarche rendent le sevrage moins difficile.

Les cures thermales ou les courts séjours de santé sur le thème du « sevrage tabagique » proposent une multitude de soins visant à diminuer le besoin en nicotine en favorisant le bien-être mental et physique de la personne. Ces soins visent principalement les parties du corps exposées au tabac.

Il n’existe pas une cure thermale dédiée en totalité au sevrage tabagique. Les cures spécifiques sont donc adossées aux orientations primaires des stations et sur le savoir-faire (maladie cardio-vasculaire, troubles respiratoires…).

Dans le cadre d’une cure thermale ayant un module « sevrage tabagique » ou d’une mini-cure, le séjour combine une sélection de soins thermaux. A savoir, le module et le mini séjour ne sont pas des cures thermales conventionnées, ils ne pourront pas vous être remboursés par la sécurité sociale.

Entre spécialistes ORL, tabacologues, hydrothérapeutes, diététiciens et professeurs de sport, vous serez encadré au quotidien dans votre volonté de sevrage, tout en vous garantissant  un cadre de détente.

 

Les établissements proposant une orientation « sevrage tabagique » au travers d’un module complémentaire ou d’un court séjour (cure libre) :

 

La station thermale du Boulou et de Royat-chamalières  sont spécialisées dans les maladies cardio-vasculaires. Ces stations proposent un module supplémentaire pendant la cure thermale conventionnée.

Les stations thermales telles que Challes les Eaux, Allevard les bains,  LuchonLa Bourboule  Saint-Gervais-les-Bains,Aix-les-Bains,  Saint-Honoré-les-Bains, Cambo les bains sont spécialisées dans le traitement des troubles des voies respiratoires, grâces à des eaux soufrées.

Certaines stations thermales de Castera-Verduzan ou Contrexéville proposent des mini-cures allant de 6 à 12 jours concernant les affections digestives et maladies métaboliques.