Le thermalisme et la maladie de Parkinson, des résultats convaincants et reconnus

Chaine thermale du soleil maladie parkinson Lamalou les bains

Source photo : La chaîne thermale du soleil : Thermes de Lamalou les bains

 La maladie de Parkinson touche plus de 200 000 personnes en France. C’est une maladie neuro-dégénérative affectant les neurones contrôlant la motricité et les mouvements. Elle se traduit par des tremblements au niveau des membres, elle impacte également de façon importante les mouvements.

Cette dégénérescence se traduit par une lenteur dans les mouvements, des tremblements ainsi qu’une certaine raideur des membres. Cela entraine d’importantes difficultés dans la marche et les mouvements mais également des troubles de la parole et de l’écriture.

Aucune thérapie n’existe afin de stopper cette maladie.Le thermalisme est un traitement complémentaire permettant de soulager les douleurs entraînées par les symptômes.

La cure thermale « Parkinson » est prescrite soit par le médecin traitant, soit par un neurologue. Elle a pour objectif d’améliorer la mobilité et de diminuer considérablement les douleurs. Le thermalisme ne pourra pas guérir le patient mais permettra d’atténuer les douleurs liées aux différents symptômes.

Les soins de la cure thermale sont adaptés à chaque patient. Ils permettent de stimuler la mobilité tout en réduisant les douleurs. De plus, l’éloignement du contexte quotidien permet au patient de se recentrer sur lui et de se relaxer. En plus des soins, des ateliers d’éducation thérapeutique sont mis en place afin de permettre aux patients d’apprendre à connaitre et à vivre avec leur maladie.

La cure thermale a des effets bénéfiques sur le patient qui ont été prouvés et reconnus par la santé publique.

 

Les établissements thermaux spécialisés :

Thermes de Néris-les-Bains

Thermes de Ussat-les-Bains

Thermes de Lamalou-les-Bains (A savoir, l’établissement thermal de Lamalou Les Bains ne propose pas une cure à part entière pour la maladie de Parkinson, mais un module à rajouter à la cure thermale « neurologie »)

[Actualité] – « En peignoir’ » L’émission radio dédiée au thermalisme

radio-logos-chaudes-aigues-2014radio-logos-la-bourboule-2014

Source photo : Auvergne thermale

 

Auvergne Thermale et Logos FM (radio auvergnate) viennent de s’allier afin de proposer une émission radio dédiée au thermalisme.

Le thermalisme est un secteur en constante évolution, dynamique et attractif, qui a suscité l’intérêt de Yves Courthaliac, le directeur de Logos FM et de Stéphane Huin, le responsable de la communication d’Auvergne Thermale. De cette association est née l’émission « En peignoir’ ».

Le concept : créer un rendez-vous chaque semaine autour du thermalisme. Cette émission d’environ 10 minutes présente l’actualité et les nouveautés du thermalisme. Chaque semaine, Stéphane Huin reçoit des invités en rapport avec l’actualité du moment.

 

Vous retrouverez cette émission tous les mardis et samedis (pour une rediffusion) à 11h30 et 19h35. Pour les personnes ne pouvant pas capter les ondes de Logos FM (106.6 Clermont Ferrand ; 93.3 Vichy ; 92.1 Moulin ; 94.7 Issoire), vous pouvez dès à présent retrouver l’intégralité des émissions sur la chaîne Youtube d’Auvergne Thermale et pour plus d’informations c’est ici.

 

[Actualité] – Et si vous choisissiez la Corse pour faire votre prochaine cure thermale ?

caldane

Source photo : Les bains de Calade – Lacorse.travel

Actuellement, la Corse ne compte plus qu’une station thermale. Elle se trouve dans le département de la Haute-Corse à Petrapola Les Bains. Ces eaux aux vertus antalgiques sont destinées aux traitements de la rhumatologie. Depuis plusieurs décennies, dans le reste de l’île, le secteur du thermalisme est à l’abandon, malgré le fort potentiel qu’il représente pour la région. L’assemblée Générale Corse, face à la richesse de ce secteur en perdition, a décidé de relancer le thermalisme de l’île afin d’exploiter cette ressource sous diverses formes.

10 mesures visant à (re)développer et (re)structurer ce secteur sont menées. 

On y retrouve par exemple un projet d’étude sur la remise en activité de centres thermaux fermés ou encore la création de centres thermoludiques. Ces mesures ne se cantonnent pas uniquement à l’activité thermale. Les acteurs du territoire souhaitent faire de la Corse une destination de bien-être en créant des SPA ainsi que des cosmétiques dérivés à base d’eaux thermales Corse.

Cet essor s’inscrit dans une politique globale visant à faire évoluer l’attractivité touristique de l’île de beauté, prenant en compte la réhabilitation et la revalorisation du riche patrimoine thermal de l’île.

L’assemblée Corse travaille dès à présent pour proposer au plus vite une offre thermale complète aux futurs curistes de l’île de beauté.

GuagnoLesBains thermes fermés

Source photo : Guagnon les bains ( thermes actuellement fermés) – RacinesCorses