Cures thermales et infertilité féminine

La fécondité ou fertilité est définie comme l’aptitude à obtenir une grossesse, on parle d’infertilité dans le cas contraire. Véritable problème de santé publique, l’infertilité concerne  aujourd’hui environ 14% des couples. Elle peut être féminine et/ou masculine, mais reste toutefois inexpliquée dans certains cas. Chez la femme, un certain nombre de causes peut être à l’origine d’une infertilité, parmi lesquelles les troubles de l’ovulation, les anomalies des trompes, les causes cervicales ou encore l’endométriose. Par ailleurs, il faut savoir que certains facteurs influencent fortement la fertilité, en premier lieu l’âge, dont l’augmentation progressive est associée à une baisse de la fertilité et à un risque accru de fausse couche. De plus, les déséquilibres alimentaires (obésité, maigreur), le tabac et l’alcool influent sur la qualité de l’ovulation, et ainsi sur la fécondité, laquelle peut également être altérée par des facteurs relatifs à l’environnement et au mode de vie (exposition à des substances toxiques, pesticides, etc.).

Cures thermales et fertilité, ça peut marcher ?

S’il n’y a pas encore aujourd’hui de consensus scientifique sur les bienfaits des eaux thermales sur la fertilité, il faut toutefois connaître l’existence de cures thermales à orientation gynécologique, spécialisées dans le traitement de l’infertilité féminine, qui peuvent constituer une alternative thérapeutique en cas de problème de fertilité inexpliqué,  d’inefficacité des traitements médicaux ou en complément à l’assistance médicale à la procréation, dans l’attente de la fécondation in vitro.

Ces cures thermales proposent ainsi des soins gynécologiques à visée locale et générale, destinés à restaurer la fertilité, par l’action antalgique et décongestionnante de l’eau thermale sur les muqueuses génitales, ainsi que sur la sécrétion d’hormones féminines.

A cette fin, différents moyens thérapeutiques sont proposés :

  • Les irrigations vaginales pendant le bain
  • Les compresses d’eau mère tiède en application localisée
  • Les douches d’eau thermale au jet à pression modulable

Outre les bienfaits des soins qui y sont proposés, la cure thermale permet également de mettre en place un accompagnement personnalisé, de favoriser les échanges avec les professionnels de santé, la détente et le bien-être des patientes, éléments essentiels à inscrire dans leur parcours de soins souvent déjà bien long.

En pratique : où s’adresser ?

Différentes stations ont axé leurs soins sur le traitement de la stérilité féminine

Les cures à orientation gynécologique, d’une durée de 21 jours (dont 18 de soins), sont prises en charge par la Sécurité sociale. Elles sont prescrites par un médecin généraliste ou spécialiste sur un formulaire distribué 
par l’assurance-maladie.