Eczéma et cure thermale

L’eczéma est une maladie de peau, très fréquente ; en effet, elle représente jusqu’à 30 % des consultations en dermatologie, et touche en France 14 000 personnes.

Elle se caractérise par une inflammation de la peau, non contagieuse, accompagnée de rougeurs, de desquamations et de démangeaison. Selon leur cause, on distingue trois principaux types d’eczéma pouvant revêtir une forme aiguë ou chronique.

Cette affection peut être solutionnée en cures thermales, et représente jusque 30% de la population curiste.

Qu’est ce que l’eczéma, comment est-il solutionné, quelles cures sont à orientation dermatologique?

1) Classification 

Il existe 3 types d’eczéma : allergique de contact, atopique et sensibilisation interne.

L’eczéma allergique de contact, ou dermite de contact, se rencontre à l’occasion de contacts répétés avec des substances aussi variées les unes que le autres.

Le deuxième type d’eczéma ou eczéma atopique, également appelé eczéma constitutionnel ou dermatite atopique, touche des sujets avec un terrain allergique. Il se voit essentiellement chez les nourrissons. Sa traduction se fait à travers des symptômes déclenchés par des allergènes comme les poussières de la maison, des acariens, des pollens. Ils sont également secondaires à une allergie à un certains aliments comme les œufs, le soja et les laitages. 

L’eczéma par sensibilisation interne constitue le troisième, et est secondaire à la présence de microbes susceptibles d’entraîner une allergie cutanée .

La maladie évolue en quatre étapes :

  • La première que l’on appelle érythémateuse ou aiguëe, montre une peau de couleur rouge intense, légèrement déformée par l’apparition de très petites vésicules lui donnant un aspect  » grain de sable ». Celle ci est responsable de démangeaison.
  • Les vésicules vont progressivement se regrouper, aboutissant à la deuxième phase.
  • La rupture des vésicules, constitue la 3ème phase (appelée aussi phase suintante).
  • La quatrième phase est sans doute la plus connue. : apparition de croûtes dont la chute fait apparaître une peau de couleur rouge qui va évoluer normalement vers la cicatrisation et la guérison.

2) Cures thermales à orientation dermatologique.

Comme vu dans les précédents articles, les cures thermales se spécialisent dans diverses affections, de façon à, proposer des soins, et prise en charge spécifique.

Les cures thermales spécialisée dans le traitement de l’eczéma, sont :

les établissement d’Avène les Bains, de la Bourboule, de Fumades les Bains, de Molitg les Bains , de Neyrac les Bains, de Rochefort sur Mer,de la Roche Posay , de Saint Gervais, d’Uriage les Bains.

Quelles sont les soins prodigués?

En général, le curiste se verra prescrire : des douches filiformes assurant un massage profond du derme et un assouplissement de l’épiderme; des pulvérisations faciales, générales et périnéales ayant des actions apaisantes, émollientes et cicatrisantes.

Il bénéficiera également de bains locaux ou généraux, de cure de boisson avec une eau légère et détoxificante et riche en sélenium, ainsi que de massages sous eau thermale.

3) Diététique & Eczéma.

Il n’existe malheureusement à l’heure actuelle aucun « régime eczéma »; cependant, comme expliqué plus haut, certains eczéma résultent d’allergie alimentaire, on conseillera donc au curiste d’éviter le contact avec ces aliments.

Il est également,prouver qu’une alimentation saine, équilibrée peut aider le curiste. Les oméga 3, retrouvés dans les poissons gras, les huiles végétales, étant anti inflammatoires sont à priviliégier contrairement aux Oméga 6 (viandes, huile végétales), qui eux ont une action pro-inflammatoire.

On conseillera également au curiste de consommer des anti oxydants (fruits, légumes, …) afin de lutter contre le stress oxydatif pouvant léser les cellules.

 

L’hypertension Artérielle et les cures thermales.

L‘Hypertension artérielle ou HTA se définit par une augmentation de la pression artérielle entraînant des phénomènes pathologiques à plus ou moins brève échéance. C’est une maladie silencieuse, qui touche environ 14 Millions de Français à l’heure actuelle, et peut entraîner des complications très graves : infarctus, attaques cérébrales…

L’Hta appartient à la famille des maladies cardio artérielles, et peut être solutionnée en cures thermales! Lesquelles? Comment procèdent-elles?

1) Définition :

L’HTA est une pathologie malheureusement très fréquente touchant le système cardiovasculaire. On diagnostique une HTA lorsque que la pression artérielle prise à plusieurs reprises dépasse les valeurs normales :

Valeur optimal de PA: 120/80 mm Hg – Valeur normal de PA: 130/85 mm Hg -Pathologique quand : > 140/90 mm Hg à plusieurs reprise.

Les facteurs de risque:

- L’Age: > 50ans

- Sexe: Homme et Femmes ménopausées

- Poids: obésité, surpoids.

- Prédisposition familiale

- Facteurs socioculturels (surtout dans les sociétés industrialisées)

- Consommation excessive de sel, de graisses.

-Tabac, Sédentarité, Stress.

Quelles sont les complications possibles ?

La pression artérielle correspond à la force exercée par le sang contre les parois des artères. Lorsqu’elle est  importante et répétée, celle-ci entraine un vieillissement prématuré des artères avec perte de leur élasticité. Le cœur plus sollicité pour le même travail se fatigue donc plus vite.

Les complications possibles sont l’infarctus, l’accident vasculaire cérébral, l’atteinte prématurée des reins

2) Les cures thermales à orientation HTA.

L’Hta peut être solutionnée en cure thermale par le biais de divers bains et soins, mais également grâce aux cours de sport et de diététiques proposés lors des séjours.

Les soins prodigués sont: des bains de gaz sec, bains avec aérobain, douches filiformes sur les membres inférieurs, couloirs de marche, douches artéritiques, injections de gaz thermaux, douches générales au jet, massages sous l’eau thermale...

En effet, les cures de Bains-les-Bains,  le Boulou, Aulus les Bains, Bagnol les Bains, Bourbon-Lancy, proposent des soins visant à aider les curistes hypertendus.

Quel lien avec la diététique?

3) Diététique et HTA.

Certaines cures, proposent en plus de participer à des ateliers diététiques afin d’apprendre ou enrichir leur connaissances sur l’alimentation. En effet, le but est d’apprendre à équilibrer  au mieux ses plats, afin de ralentir, diminuer les risques cardiovasculaires liés à l’hypertension.

Le curiste apprendra à augmenter sa consommation de légumes, à enrichir ses plats d’antioxydants, de veiller à la qualité de ses graisses alimentaires (viandes, poissons,huiles de cuisson). Il apprendra à redecouvrir le goût des aliments, à jouer avec les épices afin de diminuer la consommation de sel. Egalement, on lui expliquera le rôle de la caféine, théine et des boissons énergisantes sur le système  cardiovasculaire.

Enfin, on lui expliquera qu’une vie moins stressante, équilibrée , sans tabac et avec du sport est la clé du succès.