Station thermale de Divonne-les-Bains, hausse de la fréquentation

La station thermale de Divonne-les-Bains se porte bien et enregistre une hausse du nombre de curistes de 2%. Le PDG de Valvital, Bernard Rjac, commente « Avec 1300 curistes cette année, nous sommes en progression de 2% alors que les autres années, nous étions en baisse ».

Entre les cures qui concernent les curistes atteints de maladies psychosomatiques et les cures dédiées à la remise en forme, ce sont les cures remise en forme qui connaissent la progression la plus élevée (20%).

Les thermes de Divonne-les-Bains ont effectué de nombreux investissements ces dernières années, et ce n’est pas fini. La station thermale de Divonne souhaite en effet de proposer une deuxième orientation thérapeutique dans les prochaines années, la rhumatologie. Une étude a en effet révélé que l’eau thermale de Divonne était efficace dans 70% des cas (étude menée sur 125 patients).

Station thermale de Lectoure, nombre de curistes en progression

La journée porte ouverte des thermes de Lectoure a attiré de nombreux visiteurs samedi 9 novembre. Après avoir été reçus par la directrice Isabelle Berrier, les visiteurs ont visité les installations en compagnie d’hôtesses. Une dégustation de produits des Fleurons de Lomagne était aussi possible lors de cette visite.

Le nombre de curistes en progression

La station thermale de Lectoure enregistre une augmentation de ses curistes, de 1024 à 1250 en ce qui concerne les cures thermales médicalisées, et des entrées en remise en forme, de 2000 à 6000.

Portée par ces chiffres, la société Valvital a décidé de finaliser, depuis la mi-octobre, l’acquisition du bâtiment de l’ancien long séjour de l’hôpital afin d’en faire un hôtel 3 étoiles et d’aménager des chambres pour accueillir des curistes.

Des études en cours pour une nouvelle orientation

Des études scientifiques sont en cours pour ajouter une nouvelle orientation dans les offres de l’établissement, le traitement de la phlébologie.

 

Les cures thermales remboursées par la sécurité sociale

Un amendement adopté début novembre à l’Assemblée Nationale garantit pendant au moins cinq ans le remboursement à 65 % des cures thermales par la sécurité sociale. Pour motiver le vote de l’amendement, la profession s’est défendue sur le front de l’emploi en justifiant les nombreux postes présents dans la filière du thermalisme. En effet, le département des Landes emploie plus de 10.000 personnes dans ce secteur. Mais ce qui a été déterminant, selon Jean-Pierre Dufau, député et coprésident du groupe d’études climatisme et thermalisme, ce sont les études prouvant le caractère médical des cures thermales.

L’institut du thermalisme de Dax n’est pas étranger à ce succès. C’est ici en effet que quinze ans auparavant, les élus et les professionnels du secteur ont décidé de promouvoir les études scientifiques sur les vertus des cures thermales.

Parmi les autres avancées permises par l’amendement, on note aussi la fixation d’un tarif qui va servir de référence pour le remboursement par la sécurité sociale. Les dérives tarifaires devraient ainsi être évitées pour les clients, tout en intégrant une certaine flexibilité pour les entreprises puisque l’inflation et le coût de l’énergie sont pris en compte dans ce tarif de base.

Enfin, il reste la question de la différence entre le prix de la cure et la part de la sécurité sociale. Celle ci est prise en charge par les mutuelles ; il a donc fallu travailler de concert avec leurs responsables. Une entente générale qui devrait à coup sûr redonner un peu de visibilité aux cures de Dax.

La station thermale de Bagnères de Luchon certifiée Aquacert thermalisme

La station thermale de Bagnères-de-Luchon en Haute-Garonne vient de se voir attribuer la certification Aquacert thermalisme. Ce label vient récompenser la sécurité sanitaire de l’établissement, exemplaire depuis une réorganisation amorcée en 2012. Une nouvelle directrice a été recrutée en 2012. Son expérience dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie a été un atout pour refondre le système de procédures qualité.

C’est le maire Louis Ferré, qui est aussi le président de la régie des thermes, qui a placé la barre très haute en visant une certification de niveau 3, la plus élevée. A ce niveau, il faut assurer un contrôle de la traçabilité de l’eau et mesurer le débit des forages. Concernant les bains de boue, leur température sera mesurée, leurs propriétés connues des agents thermaux. Le personnel de la station devra aussi pouvoir expliquer leurs soins et afficher les protocoles sur les cabines.

Les thermes qui ne possèdent pas la certification se verront par la suite de moins en moins fréquentés. C’est donc un investissement sur le long terme. Un rebond remarquable pour des thermes qui avaient subi en juin dernier des inondations, lui faisant perdre une partie de sa clientèle au début de l’été.

 

Rhumatologie, soulagez vos douleurs en douceur

La rhumatologie est le premier motif de fréquentation des stations thermales. On comptait en effet 480 000 curistes qui suivaient une cure en rhumatologie en 2009, soit 75% du nombre total de curistes. Les soins thermaux ont en effet prouvé leur efficacité dans le traitement de l’arthrose, de la lombalgie ou des rhumatismes inflammatoires.

2/3 des curistes viennent plus particulièrement pour traiter un problème d’arthrose de la hanche ou du genou. Voici une liste des problèmes rhumatologiques traités par la médecine thermale.

L’arthrose

L’arthrose de la hanche : la cure est conseillée avant ou après une intervention, s’il existe des séquelles par exemple. Une cure thermale est aussi possible lorsque une intervention chirurgicale n’est pas envisageable.

L’arthrose du genou (gonarthrose) : une étude de 2009 prouve que plus de 50% des curistes ressentent des bienfaits lors d’une cure, au niveau de la douleur et de la fonction.

Les rhumatismes inflammatoires

Une cure thermale peut avoir des effets bénéfiques sur ces différentes pathologies :

Les tendinites

Un séjour thermal peut aussi être une réponse adaptée aux tendinites chroniques, rebelles ou récidivantes.

La fibromyalgie

La fibromyalgie est un syndrome complexe de plus en plus répandu chez les femmes. L’eau thermal, et plus particulièrement les gaz thermaux, permet de soulager les douleurs qui en découlent.